Aller au contenu principal

Porc : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière porcine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de porcs.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Actualité scientifique Techporc
Les Allemands testent les viandes odorantes dans les charcuteries

Patrick Chevillon, Ifip-Institut du porc © D. Poilvet
Patrick Chevillon, Ifip-Institut du porc
© D. Poilvet

33 %, c’est le taux maximum de viandes odorantes acceptable dans la mêlée pour faire une saucisse de Francfort de qualité, selon des chercheurs allemands. L’Allemagne s’engage dans une utilisation durable des viandes de mâles entiers, y compris des quelques pourcents de viandes très odorantes de mâles entiers détectées à l’abattoir. La dilution est une stratégie utilisée pour les produits transformés. Les chercheurs de l’université de Göttingen ont étudié simultanément quatre facteurs pertinents sur la production de saucisses de Francfort : le pourcentage de viande de mâles entiers odorante (4 niveaux en test (0, 33, 67 et 100 %) avec des concentrations de scatol allant jusqu’à 0,3 μg/g et en androsténone allant jusqu’à 3,8 μg/g dans le gras fondu), la durée d’application de la fumée traditionnelle (15 ou 19 minutes) et les niveaux de concentration en deux épices (macis et coriandre).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vignette
Wisium en ordre de marche

Le Space a été l’occasion de présenter officiellement la marque Wisium, issue de la fusion des firmes services Inzo et…

Vignette
Le multiphase en soupe doit couvrir les besoins des porcs
Intéressant sur le plan environnemental, le multiphase peut l’être également sur le plan économique si les performances sont…
Vignette
Une mini-machine à lait déplaçable

Baby Care est une mini-machine à lait déplaçable dont la particularité est de pouvoir se brancher au circuit d’eau qui…

Thierry Marchal, président du groupe de travail porc de la chambre d'agriculture de Bretagne. "Il ne faut pas voir la biosécurité comme une contrainte, mais comme un atout. " © Chambre d'agriculture de ...
« Transformer la contrainte biosécurité en une opportunité »
La chambre d’agriculture de Bretagne organise une journée destinée aux éleveurs et aux techniciens sur la santé des porcs et…
Vignette
Un nouvel observatoire national des vaccins vétérinaires

Le Syndicat de l’industrie du médicament et réactif vétérinaires (SIMV) vient de publier les taux de vaccination des…

Vignette
Les Allemands réfléchissent à la porcherie du futur

L’avenir de l’élevage passe aujourd’hui sous les fourches Caudines des consommateurs : plus d’espace et de liberté pour…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)