Aller au contenu principal

Le porc n’est pas en compétition alimentaire avec l’homme

La production porcine peut être productrice nette de protéines. C’est notamment le cas quand le porc consomme des coproduits et des tourteaux non consommables en alimentation humaine.

L'efficience alimentaire dissocie la part des végétaux effectivement consommable par l'homme de celle qui ne l'est pas. Les produits animaux non consommables sont aussi écartés du calcul.
© Gis élevage de demain

Aujourd’hui, les productions animales font débat car on les accuse de gaspiller des ressources végétales, sa fraction protéique notamment, qui pourraient être directement consommées par l’homme. Le groupement d’intérêt scientifique (GIS) élevage demain s’est intéressé à cette question en s’appuyant sur un nouveau critère d’évaluation dénommé « efficience protéique nette ». Ce critère s’apparente à l’indice de consommation calculé en élevage, sauf qu’au lieu de faire le rapport entre les kilos de poids vif produits et les kilos d’aliments consommés, il effectue le rapport entre kilos de protéines produites sous forme de viande et d’abats, et kilos de protéines végétales consommées par l’animal mais qui pourraient potentiellement nourrir directement l’homme.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Anne Richard est la nouvelle directrice de l'interprofession porcine Inaporc

Anne Richard, actuelle directrice de l'Itavi et d'Anvol (Institut technique de l’aviculture et Interprofession de la volaille…

Les animaux produits par Laurent Dartois, l’éleveur, sont destinés à une commercialisation haut de gamme supérieure au label rouge dont la distribution se fera dans les rayons boucherie frais de l’enseigne Intermarché.
« Un élevage de porcs entre le conventionnel et le bio »
Le cahier des charges de la SA Ker Angel est unique dans son genre. Pour le concrétiser, Laurent Dartois, l’éleveur, et le…
« La non castration des porcelets, c’est une économie de 10 euros par porc»

L’association des éleveurs « 

Des situations financières plus solides en 2020 pour les élevages de porcs bretons
L’analyse de Cerfrance Bretagne montre un niveau soutenu des marges brutes par truie sur deux années successives. Il a contribué…
Le système de préchauffage testé à Crécom a permis d’améliorer les paramètres d’ambiance (gaz et particules), mesurés par des capteurs installés dans les post-sevrages © Chambres d'agriculture de ...
Le préchauffage de l’air entrant améliore l’ambiance dans les post-sevrages des élevages de porcs
Le système de préchauffage de l’air entrant Biomim proposé par la société Calopor réduit la présence de gaz et de poussières dans…
Une fois dans l’auge, l’aliment absorbe rapidement l’eau. Cela donne une forme de bouillie vite consommée par les porcelets. © D. Poilvet
Spécial SPACE : Quoi de neuf en nutrition porcine?
Beaucoup de nouveautés nutritionnelles seront présentées au Space pour répondre aux besoins de démédication et à l’arrêt de l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)