Aller au contenu principal

Porc : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière porcine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de porcs.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le porc n’est pas en compétition alimentaire avec l’homme

La production porcine peut être productrice nette de protéines. C’est notamment le cas quand le porc consomme des coproduits et des tourteaux non consommables en alimentation humaine.

L'efficience alimentaire dissocie la part des végétaux effectivement consommable par l'homme de celle qui ne l'est pas. Les produits animaux non consommables sont aussi écartés du calcul.
© Gis élevage de demain

Aujourd’hui, les productions animales font débat car on les accuse de gaspiller des ressources végétales, sa fraction protéique notamment, qui pourraient être directement consommées par l’homme. Le groupement d’intérêt scientifique (GIS) élevage demain s’est intéressé à cette question en s’appuyant sur un nouveau critère d’évaluation dénommé « efficience protéique nette ». Ce critère s’apparente à l’indice de consommation calculé en élevage, sauf qu’au lieu de faire le rapport entre les kilos de poids vif produits et les kilos d’aliments consommés, il effectue le rapport entre kilos de protéines produites sous forme de viande et d’abats, et kilos de protéines végétales consommées par l’animal mais qui pourraient potentiellement nourrir directement l’homme.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vignette
Vers des élevages de porcs plus autonomes en protéines
Le programme SOS Protein (1) lancé par les régions Bretagne et Pays de la Loire a pour objectif de limiter la dépendance des…
Un concours européen sur les meilleures pratiques d’élevage

Comme chaque année depuis 2017, le concours européen des meilleures pratiques d’élevage (EUPig) est…

Valoriser la mixité porcs-bovins dans le Massif central

Les acteurs de la filière porcine du Massif central, rassemblés autour de l’Association porc montagne,…

La saucisse de Morteau constitue un débouché majeur pour les producteurs de Franche-Comté. © D. Poilvet
Les ventes de charcuteries franc-comtoises au beau fixe

Il n’y a pas que la hausse des cours qui donne le moral aux éleveurs de porc comtois. « Les ventes…

La paille en râtelier présente un intérêt comportemental pour le porc. Mais des questions sur le remplissage et sa compatibilité avec les caillebotis subsistent. © Chambre d'agriculture de ...
Des matériaux manipulables par les porcs en quantité et de qualité
Les organisations professionnelles ont publié des recommandations sur l’apport de matériaux manipulables pour répondre aux…
Reprocyc Parvoflex peut être associé au vaccin contre le SDRP de Boehringer. © Boehringer Ingelheim
Un nouveau vaccin contre le parvovirus

Boehringer Ingelheim lance Reprocyc Parvoflex, un vaccin sous-unitaire contre le parvovirus porcin fabriqué à partir d’…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)