Aller au contenu principal

« Le marché intérieur néerlandais demande du porc mâle entier »

Frans van Dongen, COV. « La part de porcs mâles entiers n’augmentera plus aux Pays-Bas.»
Frans van Dongen, COV. « La part de porcs mâles entiers n’augmentera plus aux Pays-Bas.»
© COV

Aux Pays-Bas, 60 % des porcs mâles abattus ne sont pas castrés. « 100 % de la viande fraîche vendue dans le pays et une partie des viandes transformées proviennent de carcasses de mâles entiers », affirme Frans van Dongen, représentant du COV (abattage et transformation) à Bruxelles. En effet, les consommateurs sont demandeurs de produits Beter Leven, un label néerlandais pour le bien-être animal qui garantit l’absence de castration. « Plusieurs transformateurs demandent aussi des viandes de porcs entiers pour la même raison, et aussi accessoirement pour baisser le taux de gras des produits de mélange. » Les carcasses sont toutes contrôlées à l’abattoir par des nez humains qui garantissent l’absence d’odeurs sexuelles. « Ce contrôle est obligatoire et inclus dans le système de qualité national », précise Frans van Dongen. Les 3 à 4 % de carcasses malodorantes sont destinés à la transformation dans des processus de traitements thermiques.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vincent Pastoureau. « C’est une fierté d’avoir pu reprendre l’élevage familiale et de montrer qu’on peut très bien vivre avec une petite exploitation bien gérée. »
« Je gagne bien ma vie avec 90 truies »
En reprenant l’exploitation familiale, Vincent Pastoureau s’est engagé dans la démarche Nouvelle Agriculture de Terrena. Pour ce…
Un modèle de production porcine alternative à Ker Angel
Le groupe Agromousquetaires a présenté à la presse le modèle de production alternative qu’il compte développer à partir de l’…
Le respect du chargement en engraissement contribue à avoir des cochons plus homogènes, et réduit le temps à passer au tri.
Dix pratiques gagnantes pour améliorer l’indice de consommation des porcs en engraissement
Le groupement Evel’up a détaillé les dix pratiques majeures à respecter pour optimiser l’IC en engraissement à partir d’une…
Un vaccin contre la peste porcine africaine mis au point aux États-Unis
Un vaccin contre la peste porcine africaine mis au point aux États-Unis

Des chercheurs du ministère américain de l’Agriculture (USDA) affirment être parvenus à produire un vaccin contre la…

Les grains de kéfir sont un agrégat de bactéries lactiques et de levures à distribuer aux porcelets en maternité.
Le Kéfir améliore la santé digestive des porcelets
L’administration d’un agrégat de bactéries lactiques et de levures aux porcelets en maternité limite la prolifération des…
Julien Richeux et Sylvain Boishardy, SCEA du Bois Joly. «Nous prenons beaucoup plus en compte le bien-être animal dans nos investissements que la génération précédente. »
« Nous voulons produire du porc autrement »
Julien Richeux et Sylvain Boishardy sont installés depuis le 1er juillet, à la tête d’un atelier de 400 truies…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)