Aller au contenu principal

L’association pour le bien être animal et la non castration des porcelets annonce sa dissolution

© D.Poilvet

L’objectif de l’association présidée par Jean-Jacques Riou, éleveur de porcs finistérien, était de « faire prendre conscience de l’importance de l’arrêt de la castration des porcelets mâles. Elle permet notamment une économie de 10 euros par porc ». Cependant, elle estime que leur objectif n’a pas été atteint. « Nos responsables n’ont pas fait de ce dossier la priorité de 2021. Ils auraient dû exiger l’arrêt de la castration définitive de la majorité des porcs ».  L’association vise aussi les abattoirs, dont le syndicat majoritaire, Culture Viande, leur a récemment proposé d’acquitter aux éleveurs une plus-value de 2 c/kg pour les mâles castrés sous anesthésie. « Les abattoirs ont renié toutes les recherches faites par l’Inrae et l’Ifip ainsi que les réalités de nos pays voisins ou d’entreprise d’abattage et d’entreprises d’abattage et de transformation française ». Des pays et  entreprises (Espagne et Cooperl notamment) qui pratiquent depuis longtemps l’élevage de mâle entier à grande échelle.  « Cet échec risque fort de conduire notre filière dans une impasse économique par manque de compétitivité et notre production nationale va encore diminuer, laissant à nouveau de la place à la production espagnole ».  

Les plus lus

, avec Anita et Sylvain Lohier, avec Christophe Hue, technicien bâtiment Eureden (à gauche). "Ces investissements vont permettre d’augmenter l'autonomie de l'élevage en ...
« Avec notre nouveau bâtiment d’engraissement et son silo tour, nous renforçons l’autonomie de notre élevage de porcs »

Anita et Sylvain Lohier ont investi dans un bâtiment pour engraisser tous les porcelets issus de leur atelier naissage. Une…

Patrice Aoustin, éleveur à Mézière-sur-Couesnon, a fait installer la vidéosurveillance pour gagner en tranquillité d'esprit.
« Avec les caméras, je suis prévenu en cas d’intrusion dans mon élevage de porcs »

Pour surveiller son élevage porcin, Patrice Aoustin a installé un dispositif de vidéoprotection. Des caméras intelligentes et…

Avec l'extension du site, comprenant la zone d'attente des porcs vifs ainsi que le dispositif d'étourdissement au CO2, l'abattoir Cooperl Viande a continué de produire ...
Cooperl Viande investit 15 millions d'euros dans son abattoir de Montfort-sur-Meu

Les travaux de modernisation de l’outil d’abattage de Cooperl Viande visent à améliorer la qualité de carcasse, l’…

Guillaume et Clément Trubert  : "Notre projet s'inscrit dans une démarche globale d'autonomie, en matière de commercialisation de nos cochons, de places d'engraissement, ...
« La vente directe a créé de l’emploi sur notre exploitation porcine de 140 truies »

Guillaume et Clément Trubert ont repris l’élevage familial en développant l’activité de vente directe avec l’objectif de…

(archives)
Installations en élevage : Le porc attire toujours des jeunes

Les statistiques publiées par la Mutualité sociale agricole (MSA) pour l’année 2022 révèlent une stabilité des installations d…

« La sonde d'insémination Easy & Clean évite le nettoyage des vulves des truies»

À la tête d’un élevage de sélection de 250 truies, Olivier Bouchonneau utilise depuis juillet 2023 les sondes Easy &…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)