Aller au contenu principal

La production européenne poursuit sa hausse

En 2019, le nombre de porcs produits en Europe va continuer de progresser, mettant encore les cours sous pression dans les premiers mois. Mais la fièvre porcine africaine pourrait changer la donne.

L’Espagne enregistre encore une forte croissance de ses effectifs porcins.
© Ifip

En 2018, la production européenne en têtes devrait augmenter de 1,3 %, pour atteindre près de 262 millions de porcs produits. Cette progression devrait se poursuivre au début de 2019, de + 1,1 à 2 % (Fig. 1.). Cependant, la situation est variée entre les principaux bassins. L’Espagne et le Danemark montrent une forte croissance tandis qu’en Allemagne et en France la tendance est plus modérée, voire stable. Les prévisions de production sont basées sur les effectifs des cheptels. Au printemps 2018, le troupeau de reproducteurs était en baisse de 1,6 % à l’échelle européenne, mais, dans le détail, le nombre de truies reste stable en Espagne (- 0,2 %), et progresse fortement au Danemark (+ 3,3 %). En revanche, le nombre de porcelets était en hausse, notamment en Allemagne (+ 1 %), en Espagne (+ 5 %), et au Danemark. Les porcs à l’engrais présents dans les élevages des principaux producteurs étaient aussi plus nombreux au printemps 2018 qu’en 2017, à l’exception de la France.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vincent Pastoureau. « C’est une fierté d’avoir pu reprendre l’élevage familiale et de montrer qu’on peut très bien vivre avec une petite exploitation bien gérée. »
« Je gagne bien ma vie avec 90 truies »
En reprenant l’exploitation familiale, Vincent Pastoureau s’est engagé dans la démarche Nouvelle Agriculture de Terrena. Pour ce…
Un modèle de production porcine alternative à Ker Angel
Le groupe Agromousquetaires a présenté à la presse le modèle de production alternative qu’il compte développer à partir de l’…
Le respect du chargement en engraissement contribue à avoir des cochons plus homogènes, et réduit le temps à passer au tri.
Dix pratiques gagnantes pour améliorer l’indice de consommation des porcs en engraissement
Le groupement Evel’up a détaillé les dix pratiques majeures à respecter pour optimiser l’IC en engraissement à partir d’une…
Un vaccin contre la peste porcine africaine mis au point aux États-Unis
Un vaccin contre la peste porcine africaine mis au point aux États-Unis

Des chercheurs du ministère américain de l’Agriculture (USDA) affirment être parvenus à produire un vaccin contre la…

Les grains de kéfir sont un agrégat de bactéries lactiques et de levures à distribuer aux porcelets en maternité.
Le Kéfir améliore la santé digestive des porcelets
L’administration d’un agrégat de bactéries lactiques et de levures aux porcelets en maternité limite la prolifération des…
Depuis 2014, la valeur du G3 de l'iberduroc a été réduite de 0,4 mm alors que le taux de lipides intramusculaire a augmenté de 0,17%
L’Iberduroc de Topigs est sélectionné sur la qualité de la viande
Topigs Norsvin a entrepris une sélection de sa lignée Duroc sur le taux de gras intramusculaire, tout en travaillant également la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)