Aller au contenu principal

La Nouvelle agriculture de Terrena opte pour l'arrêt de la castration des porcs mâles

Terrena approvisionne Système U en porcs mâles entierssous la marque La Nouvelle Agriculture. L’abattoir Holvia de Laval utilise la technique du nez humain pour détecter les carcasses odorantes.

Depuis le 1er janvier 2020, 25 % des éleveurs de porcs adhérents à Porvéo, le groupement porc de Terrena, ont arrêté de castrer leurs porcelets mâles. Ces éleveurs commercialisent leur production sous la marque La Nouvelle agriculture développée par la coopérative ligérienne. « Désormais, l’absence de castration fait partie intégrante du cahier des charges du porc La Nouvelle Agriculture, au même titre que l’alimentation sans OGM, l’apport de lin dans l’aliment d’engraissement, et l’absence de traitements antibiotiques après 42 jours, qui va évoluer vers une suppression des traitements dès la naissance au 1er janvier prochain », explique Olivier Rémigéreau, le directeur du groupement. Cette décision fait suite à une série de tests menés dans des élevages du groupement pendant trois ans.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

François Valy, président de la FNP
La Fédération nationale porcine met la pression sur la grande distribution
La fédération nationale porcine (FNP) estime que l’aval et les GMS doivent payer les hausses de prix. Elle milite également pour…
Anthony, Ludovic et Fabien Bourbon, les trois jeunes associés du Gaec du Bertrand. «Notre stratégie a toujours été de privilégier l’autonomie alimentaire pour maîtriser les 70% du coût de revient que représente l’alimentation.»
"Notre élevage de porcs est autonome en protéines"
Les associés du Gaec du Bertrand dans l’Indre ont choisi l’autonomie alimentaire pour leur élevage de 240 truies naisseurs-…
Le tourteau de soja reste difficile à déloger des formules d'aliment porc, grâce à ces caractéristiques nutritionnelles intéressantes et son prix compétitif.
Le soja reste toujours incontournable dans les formules des aliments porcs
Dans le contexte de flambée du coût des matières premières et de pénurie pour certaines, le tourteau de soja (hors non OGM)…
Jean-Luc Sevin, vétérinaire Socavet pour Eureden. «La qualité des opérations de nettoyage-désinfection est essentielle.»
Des bactéries positives contre les diarrhées des porcelets en maternité
À l’occasion d’une journée technique organisée par le laboratoire Cobiotex le 5 mai dernier, Jean-Luc Sevin, vétérinaire Socavet…
Les surfaces d'oléagineux devraient augmenter en France.
Un plan protéines ambitieux à l’horizon 2028
Le plan protéines présenté fin 2021 par le gouvernement vise à réduire la dépendance de la France aux importations de protéines…
Depuis juillet 2020, 5 830 sites d'élevages ont été audités avec l'application Pig connect, soit 40% des sites d'élevage professionnels.
Prévention de la fièvre porcine africaine : bilan positif des audits Pig connect
L’audit Pig connect permet de qualifier le niveau de biosécurité des élevages et le respect des obligations de l’arrêté…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)