Aller au contenu principal

Porc : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière porcine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de porcs.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Des mesures de biosécurité renforcées pour le transport des porcs

Le protocole de lavage-désinfection des camions est renforcé. © Cooperl Arc Atlantique
Le protocole de lavage-désinfection des camions est renforcé.
© Cooperl Arc Atlantique

Dans la continuité des exigences de biosécurité définies au niveau des élevages, l’arrêté du 29 avril 2019 fixe des mesures pour lutter contre la propagation des maladies, dont la fièvre porcine africaine, lors du transport des porcs. Les principales concernent le nettoyage et la désinfection des camions. Ces tâches devaient déjà être réalisées après chaque transport. Le lieu doit désormais être programmé en même temps que le transport. Le protocole à appliquer est renforcé (lavage à l’eau chaude, utilisation d’un détergent et d’un désinfectant virucide). Un autocontrôle de la propreté visuelle est également demandé avant la désinfection. Ces mesures seront rendues obligatoires en 2021. À partir de 2022, les camions de porcelets ne pourront plus utiliser des aires de lavage des abattoirs. L’arrêté interdit également de transporter simultanément des sangliers et des porcs. Par ailleurs, les chauffeurs doivent respecter les mesures de biosécurité en élevage (plan de circulation sur le site d’exploitation et interdiction de pénétrer dans la zone d‘élevage). Ils doivent aussi avoir dans leur camion des gants, cottes et surbottes jetables ainsi que du désinfectant. Chaque entreprise de transport devra désigner un référent biosécurité. Il suivra, d’ici un an au plus, une formation à la biosécurité et formera l’ensemble des chauffeurs de son entreprise. L’Ifip, comme pour la biosécurité en élevage, va préparer un module de formation pour le déployer auprès des transporteurs dès le deuxième semestre 2019.

isabelle.correge@ifip.asso.fr
L’arrêté du 29 avril 2019 et un tableau de synthèse de son contenu sont disponibles sur le site biosécurité Ifip : http://biosecurite.ifip.asso.fr/
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vignette
Succès de la ferme ouverte au Gaec d’Étouppeville
Producteur de porc, de lait et de mouton, le Gaec d’Étouppeville a ouvert ses portes au grand public le temps d’un après-midi,…
Vignette
Les filières animales françaises moins compétitives

Le projet Compani, piloté par l’UMR Smart-Lereco de l’Inra, analyse la compétitivité des filières animales en regroupant…

Vignette
Actualité scientifique Techporc : « La fertilité se prépare en maternité et en quarantaine »

Une étude Japonaise confirme que le taux de mise bas des truies et cochettes dépend du niveau des températures maximales…

Vignette
Un bâtiment d'engraissement des porcs conciliant bien-être et performances
Samuel Morand a construit un engraissement qui apporte des réponses quant au bien-être des animaux et des hommes, tout en…
Vignette
Les limites de la sélection génétique porcine face aux maladies
Des leviers génétiques existent pour sélectionner des animaux résistants à certains variants d’agents infectieux comme E. coli.…
Vignette
"Adrien Delattre veut anticiper la demande sociétale"
Éleveur à Quaëdypre dans le Nord, Adrien Delattre a intégré un bandeau lumineux dans son nouvel engraissement équipé d’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)