Aller au contenu principal
Font Size

Cooperl évalue son bâtiment prototype bien-être

En parallèle à sa démarche « bien-être animal » initiée en 2004 et qui a été marquée notamment par l’arrêt de la castration en 2013, Cooperl Arc Atlantique a mis en service un bâtiment d’engraissement alternatif chez son président Patrice Drillet à Goudelin, dans les Côtes-d’Armor (voir aussi Réussir Porc septembre 2018 page 50). « C’est un prototype innovant qui allie le bien-être des animaux, de l’éleveur et le respect de l’environnement », rappelle Mickaël benoît, administrateur Cooperl. Les animaux bénéficient d’une zone de vie située en partie centrale du bâtiment pour l’alimentation et l’activité. La zone de repos chaude, propre et paillée (6 à 8 kg de paille par porc), se situe sur les côtés. « Les porcs disposent de 84 % de surface supplémentaire par rapport à un système conventionnel. » Le respect de l’environnement se concrétise par le raclage des déjections.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

La réglementation impose une ouverture sur trois côtés, avec une aire extérieure et des courettes partiellement découvertes. © D. Poilvet
Ce qui change pour le porc bio avec le futur règlement européen
Le projet de nouveau règlement européen pour l’agriculture biologique tend à durcir les conditions d’élevage du porc bio. Mais il…
Prix du porc en France classe SE et prévisions © RNM et estimations Ifip
Maintien prévu des cours du porc en 2020
Le prix du porc à la production restera stimulé par les importations chinoises dans un contexte de stabilité de l’offre…
Deux plateformes au niveau des cellules extérieures de blé et d'orge permettent une maintenance en toute sécurité.  © Y. Le Moigne
Un agrandissement de la fabrique d’aliment à la ferme porcine à coût réduit
La SCEA de Restrezerc’h (groupement Evel'Up) a doublé la capacité de sa fabrique d’aliment intégrale en limitant les…
Éric Van Remoortere. "Je me suis installé par intérêt pour l’élevage en plein air et par conviction pour le bio." © D.Poilvet
Dans l’Indre, la nouvelle génération d’éleveurs de porcs passe au 100 % bio
Dans la famille Van Remoortere, la nouvelle génération d’éleveurs s’oriente délibérément vers l’élevage bio. Ils ont pris la…
L'Ifip analyse le profil des élevages forts utilisateurs de soins curatifs à partir de la base GTE. © D. Poilvet
Comment réduire l’utilisation des antibiotiques en élevage de porcs
Identifier les élevages forts utilisateurs d’antibiotiques permet de les accompagner pour réduire leurs usages. Le recours aux…
Les grands élevages intégrés représentent 60% de la production totale de porcs au Mexique. © DR
Au Mexique, la production porcine voit grand
La production porcine mexicaine vit, depuis quelques années, une révolution qui devrait la placer rapidement au niveau des plus…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)