Aller au contenu principal

Choice intègre les truies grand-parentales dans sa base de données génétique

Officialisée au Space dernier, la nouvelle offre d’autorenouvellement de Choice propose une formule qui consiste en un accompagnement complet pour gérer la production de cochettes à la ferme à partir de truies parentales ou grand-parentales.

Éviter les problèmes de consanguinité et maximiser le progrès génétique dans l’élevage, voilà les garanties proposées par Choice à travers sa nouvelle offre sur l’autorenouvellement des cochettes. En effet si l’éleveur souhaite un suivi génétique complet et continu de son troupeau grand-parental (GP) ou arrière grand-parentale (GGP), il peut opter pour la solution Élite de l’offre Choice On Demand. « Choice intègre dans sa base de données génétique les données de reproduction (inséminations, naissances, sevrages) transmises en continu par l’éleveur, explique France Perrot, cheffe de produit internationale Choice. Nous lui fournissons ensuite pour chaque bande de truies GP ou GGP un classement sur la base de leur index ainsi qu’un plan d’accouplement. Nous traitons aussi les données de tri et fournissons un classement des truies GP sélectionnées. » France Perrot souligne que cette nouvelle approche commerciale sur l’autorenouvellement de Choice répond notamment à une évolution de la demande des éleveurs du fait d’un contexte général qui tend à l’augmentation de la taille des cheptels, à une réglementation du transport restrictive, et à des enjeux sanitaires et économiques de plus en plus prépondérants. « Avec un marché national qui représente environ un tiers du marché des lignées femelles, l’entreprise à travers son expertise cherche à gérer les risques en élevage pour favoriser la création de valeur. »

Une offre sur mesure

Pour répondre aux attentes différentes des éleveurs, Choice a créé quatre offres au total, avec pour chacune d’entre elles un accès à l’expertise des services technique et génétique plus ou moins prépondérants. « L’idée est que l’éleveur choisit une formule adaptée à son besoin tout en sachant que, sur demande, il peut avoir accès en plus à certaines options », détaille Stéphanie Guyot, directrice marketing et communication Choice. Outre la solution Élite, il peut choisir de gérer son autorenouvellement en toute autonomie en achetant ses truies GP ou tout simplement de la semence des verrats de race pure Choice M3 Large-White et M6 Landrace pour faire du croisement alternatif. Choice met à sa disposition un catalogue de verrats ainsi que ses conseils et des guides de conduite. En fonction de ses objectifs, il pourra donc choisir de la semence d’un pool de verrats orientés plutôt qualités maternelles, prolificité ou production. Si l’éleveur souhaite un accompagnement technique complet, il peut opter pour une solution en introduisant des cochettes GP ou GGP dans le cas d’élevages de plus grande taille. Un expert technique de Choice l’accompagne aux étapes clés afin de maximiser l’expression du potentiel génétique de ses truies, forme l’éleveur à la sélection des cochettes autoproduites, et analyse ses performances afin de définir ensemble un plan d’actions. La durée des contrats va quant à elle de trois à cinq ans minimum.

Les plus lus

éleveur de porcs dans la Sarthe
« Mon atelier porcin d'engraissement est en synergie avec mes cultures »
Gérant et associé d’une maternité collective, Sébastien Renvoisé a en parallèle investi dans un atelier d’engraissement, raisonné…
François Denoual : «Avec la nouvelle maternité, je compte améliorer le nombre de sevrés par truie et gagner en confort de travail.»
« J'optimise mon temps de travail avec le nouveau naissage de mon élevage de porcs»

À la tête d’un élevage de 174 truies et sa suite, François Denoual a investi dans un bâtiment regroupant la maternité et la…

Les porcelets sont mélangés en groupes de trois à quatre portées.
« La sociabilisation des porcelets en maternité m’apporte beaucoup d’avantages »

Depuis deux ans, Ségolène sociabilise ses porcelets en maternité. Elle y voit de nombreux avantages sur ses conditions de…

Les journées s’articulent généralement autour d’une visite d’élevage chez l’un des membres du groupe.
Les éleveurs de porcs réfléchissent en groupe pour anticiper les évolutions des élevages
Les Chambres d’agriculture de Bretagne animent cinq groupes d’éleveurs de porcs répartis sur toute la région. Les thématiques…
Michel Bloc'h, président de l'UGPVB l’élevage a deux défis à relever : l’investissement et le renouvellement des élevages. "
Quels sont les défis à relever pour maintenir l’élevage de porcs en France?
L’assemblée générale de l’Union des groupements de producteurs de viande de Bretagne (UGPVB) a souligné les difficultés que…
La conjoncture économique plus favorable en 2023 encourage les investissements dans les bâtiments d'élevage.
Trésoreries : Une bonne année 2023 en élevage de porc

La hausse du prix du porc en 2023 a permis de renflouer les trésoreries des élevages de porc, mises à mal depuis 2020. L’étude…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)