Aller au contenu principal

Belle année 2019 pour Le Gouessant

Le Gouessant a investi dans un silo de collecte biologique sur son site Ufab de Chateaubourg, en Ille-et-Vilaine. © Le Gouessant
Le Gouessant a investi dans un silo de collecte biologique sur son site Ufab de Chateaubourg, en Ille-et-Vilaine.
© Le Gouessant

En 2019, la coopérative lamballaise a dégagé un résultat net de 11 millions d’euros (M€), pour un chiffre d’affaires de 609 M€ (+ 3 %). Au 31 décembre, le groupe affichait un endettement financier positif de 1,5 M€ et des capitaux propres qui s’élevaient à 115 M€. L’activité aliment est en hausse de 3 %, à 850 000 tonnes. Belle année également pour le groupement Syproporcs, qui a repris des parts de marché qu’il avait perdu les années précédentes (+ 21 % par rapport à 2018). Le groupe coopératif a développé un concept d’élevage alternatif baptisé Physior, dont les premiers bâtiments ont déjà été montés. L’activité bio poursuit son essor, avec une progression de + 11,5 % des volumes d’aliment commercialisés par sa filiale Ufab. Le Gouessant investit aussi dans les data sciences, avec une prise de participation dans la start-up See-d. L’objectif est de développer des algorithmes intelligents pour un pilotage toujours plus fin des performances en élevage.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Les éleveurs qui obtiennent les portée les plus lourdes au sevrage sont aussi ceux qui font le moins appel aux portées adoptives ou au sevrage précoce. © D. Poilvet
Comment sevrer un maximum de porcelets par les truies
Une étude terrain réalisée par la firme génétique Danbred décrypte le savoir-faire des éleveurs qui font très peu appel au…
Les chinois repeuplent leurs élevages de porcs avec de la génétique française suite à l'épidémie de peste porcine africaine

La société de génétique porcine française Nucleus a exporté ce dimanche 8 novembre 2 000 reproducteurs (Large White by Nucléus…

Un groupe d'éleveurs se mobilise pour l’arrêt de la castration des porcelets

"Oui aux mâles entiers, non à la généralisation de la castration sous anesthésie". Tel est le mot d’ordre d’un groupe…

Le vaccin circovirus est administré par voie intradermique à l'entrée des porcelets en nurserie à 21 jours.  © A. Puybasset
L’impact de la vaccination circovirus mesuré à la SCEA Caux porcs
À la maternité collective SCEA Caux porcs, une étude de suivi portant sur 14 000 porcs jusqu’à l’abattage a démontré l’intérêt…
Pour les besoins de l'essai, les porcs ont été alimentés dans des stations individuelles à la station Ifip de Romillé. © Y. Rousselière
Une alimentation de précision réduit les impacts des rejets des élevages de porcs sur l’environnement
La réduction de l’azote consommé par les porcs permise par une alimentation de précision multiphase limite l’impact des rejets…
Instaurer et maintenir de bonnes relations au sein d’une équipe demande une attention permanente. © Chambre d'agriculture de ...
Les clés pour fidéliser ses salariés porcins
Avoir en permanence une équipe de salariés compétents et motivés est le rêve de tous les employeurs. Cela demande de bonnes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)