Aller au contenu principal

2021, année catastrophique pour les trésoreries des éleveurs de porcs

Selon les chiffres du Cerfrance Bretagne présentés lors de la dernière assemblée générale du Comité régional porcin (CRP) à Plérin le 30 juin dernier, l’année 2021 a été la pire année en termes de solde de trésorerie depuis dix ans. Le solde moyen entre le prix payé et le coût de revient a été de - 7 centimes par kilo de carcasse, derrière les années 2018 et 2015 (- 5 cts). 2021 fait suite à deux années positives : + 8 centimes en 2020 et +19 centimes en 2019, quand les importations chinoises avaient tiré les cours à la hausse.

 

 
2021, année catastrophique pour les trésoreries des éleveurs de porcs

 

« Ce mauvais résultat s’explique par un effet ciseau qui a été violent pour les éleveurs », analyse le CRP.  « D’une part, le cours du porc est passé de 1,70 euro par kilo fin 2020 à 1,25 euro par kilo fin 2021. D’autre part, le prix de l’aliment du commerce a fortement progressé, de 250 euros la tonne à 315-320 euros la tonne sur la même période. » Selon les premières estimations de la profession, la dégradation des trésoreries s’est accentuée sur le premier semestre 2022. « Les prévisions établies début 2022 sur la période de neuf mois de septembre 2021 à mai 2022 (1) tablent sur une perte estimée à 400 euros par truie, soit 100 000 euros pour un élevage moyen de 250 truies. »

D.P.

(1) Source : Cerfrance Bretagne

Les plus lus

éleveur de porcs dans la Sarthe
« Mon atelier porcin d'engraissement est en synergie avec mes cultures »
Gérant et associé d’une maternité collective, Sébastien Renvoisé a en parallèle investi dans un atelier d’engraissement, raisonné…
Les porcelets sont mélangés en groupes de trois à quatre portées.
« La sociabilisation des porcelets en maternité m’apporte beaucoup d’avantages »

Depuis deux ans, Ségolène sociabilise ses porcelets en maternité. Elle y voit de nombreux avantages sur ses conditions de…

Les journées s’articulent généralement autour d’une visite d’élevage chez l’un des membres du groupe.
Les éleveurs de porcs réfléchissent en groupe pour anticiper les évolutions des élevages
Les Chambres d’agriculture de Bretagne animent cinq groupes d’éleveurs de porcs répartis sur toute la région. Les thématiques…
Michel Bloc'h, président de l'UGPVB l’élevage a deux défis à relever : l’investissement et le renouvellement des élevages. "
Quels sont les défis à relever pour maintenir l’élevage de porcs en France?
L’assemblée générale de l’Union des groupements de producteurs de viande de Bretagne (UGPVB) a souligné les difficultés que…
La conjoncture économique plus favorable en 2023 encourage les investissements dans les bâtiments d'élevage.
Trésoreries : Une bonne année 2023 en élevage de porc

La hausse du prix du porc en 2023 a permis de renflouer les trésoreries des élevages de porc, mises à mal depuis 2020. L’étude…

Culture du sorgho dans le Haut-Rhin (chez Daniel Christnacher). Epis. Inflorescences
Le sorgho, une nouvelle opportunité pour l'alimentation à la ferme des porcs charcutiers
L’intérêt du sorgho face au changement climatique pourrait favoriser le développement de sa production en France et en Europe.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)