Aller au contenu principal

Salarié en élevage de porc - Un marché de l’emploi tendu en Bretagne

L’Anefa Bretagne analyse chaque année les offres déposées sur la Bourse de l’emploi www.lagriculture-recrute.org

Le département du Finistère représente près de la moitié des offres bretonne en production porcine.
Le département du Finistère représente près de la moitié des offres bretonne en production porcine.
© Anefa

Il faut en moyenne plus de quatre mois pour trouver un salarié en production porcine. C’est ce qu’indique l’observatoire du marché de l’emploi en production porcine de 2021 pour la région Bretagne. L’analyse de l’Anefa Bretagne (1) à partir des offres déposées sur la Bourse de l’emploi www.lagriculture-recrute.org, montre que le délai de clôture d’une offre d’emploi en porc est supérieur de 20 % au délai moyen tous secteurs agricoles confondus, montrant une certaine tension sur le marché de l’emploi porcin.

L’an dernier, seule la moitié des offres en porc ont été pourvues. Les offres d’emploi en filière porcine représentent 17 % de l’ensemble des offres du secteur agricole. Leur nombre a progressé de 8 % depuis cinq ans. Elles concernent à plus de 60 % des emplois d’agent d’élevage et à 25 % de technicien.

Parmi les candidats inscrits sur la Bourse de l’emploi, seuls 8 % d’entre eux recherchaient un travail en élevage porcin, dont les trois quarts étaient non issus du milieu agricole.

L’observatoire montre que les profils recherchés ne sont pas toujours en adéquation avec ceux des candidats. La majorité des éleveurs employeurs (92 %) cherche un candidat ayant une formation agricole, la moitié souhaitant plus d’un an d’expérience. Parmi les candidats s’orientant vers l’élevage porcin, 42 % n’avaient pas de diplôme agricole et 26 % n’avaient pas d’expérience. Pour accompagner la montée en compétences et faciliter l’accès aux emplois proposés, il existe de nombreux dispositifs d’aide et d’accompagnement (contacter l’Anefa).

(1) Association nationale emploi formation en agriculture.

Les plus lus

Cyril et Marina Montier, et Vincent Lenoir. « Nous proposons à nos clients des viandes et des charcuteries en direct de notre coopérative. »
Un nouveau magasin Coop chez vous dans les Côtes-d’Armor
La ferme du Moulin Tizon à Penguily, dans les Côtes-d’Armor, est le 17e magasin Coop chez vous, une démarche de vente…
Christian Maisonneuve est éleveur de porcs à Bouchamps-lès-Craon en Mayenne « J’ai choisi la biofiltration pour mon élevage de porcs et je ne le regrette pas ! »
« J’ai choisi la biofiltration pour mon élevage de porcs et je ne le regrette pas ! »
Christian Maisonneuve est éleveur de porcs à Bouchamps-lès-Craon en Mayenne. En 2021, il a fait le choix de mettre en place un…
Un biofiltre bien optimisé permet de réduire plus de 50% des émissions d’ammoniac.
La biofiltration pour réduire les émissions d'ammoniac et les odeurs des bâtiments porcins
La biofiltration est un système de traitement de l’air en sortie de ventilation qui permet de réduire les émissions d’ammoniac et…
Avec un prix de l'énergie multiplié par cinq pour l’électricité et par près de deux pour le gaz en deux ans, la pression est maximale chez les abatteurs et les transformateurs.
Flambée de l'énergie : L’industrie de la viande porcine est sur le gril
La flambée du prix de l’énergie inquiète l’aval de la filière qui réclame la mise en place d’un bouclier tarifaire. En attendant…
Mathieu Edy (à gauche), avec Anthony Leblanc, responsable de la maternité, et Maxime Edy. «En achetant un lot de cochettes croisées par an, nous n'avons pas à gérer un noyau de race pure.»
"J'assure le renouvellement de mon troupeau de truies grâce à un noyau de cochettes F1"
À l’EARL Edy naissage, trente cochettes croisées Large-White x Landrace sont introduites dans l’élevage une fois par an.…
Forte baisse des résultats des élevages de porcs en 2021 à l’international
Forte baisse des résultats des élevages de porcs en 2021 à l’international
En 2021, les résultats des éleveurs de porc ont baissé dans la très large majorité des principaux pays producteurs du monde…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)