Aller au contenu principal

Peut-on financer l'agriculture de demain et se faire du blé ?

© bluebees

Le bonheur est dans le prêt ! peut-on lire sur le site de BlueBees, une plateforme sur laquelle les citoyens peuvent investir dans l’agriculture de demain.

Le financement participatif (crowdfunding) prend de l'ampleur mais BlueBees croit aussi au crowdlending (prêt rémunéré) et cherche à combler l’absence de financement entre le microcrédit et les financements de la Banque Mondiale.

Blue c’est en référence à la blue economy de Gunter Pauli : « Nous avons été la première plateforme à proposer du prêt rémunéré en France : on prête de l’argent et on récolte les intérêts. Attention, il existe néanmoins un risque de non-remboursement. »

Lire l'intégralité de l'article sur consoGlobe

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Le kernza, une céréale pérenne, « modèle et prometteuse » pour diversifier les systèmes
C’est une nouvelle culture qui pourrait diversifier les systèmes. Le kernza est une céréale pérenne. Elle fait l’objet de…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Bien-être animal : un groupe Facebook s'attaque au RIP pour les animaux d'Hugo Clément
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
« Le RIP pour les animaux s’essouffle » observe Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député
Jean-Baptiste Moreau est agriculteur dans la Creuse et député. Il se prononce contre le projet de référendum sur les animaux…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
Publicité