Aller au contenu principal

Soigner son chien de protection au quotidien

Du fait de son activité physique intense et quotidienne, sa vie au contact d’autres animaux et en majeure partie du temps en plein, le chien de protection nécessite d’être soigné avec attention.

Au quotidien, le chien de protection adulte de 70 kg va ingérer en moyenne près de 900 g de croquettes par jour, lorsqu’il est à l’extérieur avec le troupeau. La ration est cependant à calculer selon plusieurs paramètres. En premier lieu donc, l’activité physique quotidienne (au pâturage ou en bergerie), son âge (chiot en croissance, adulte, senior) et son état physiologique (gestation, lactation, stérilisé). Privilégiez des croquettes assez grosses pour que le chien prenne le temps de les mâcher et il aura plus facilement l’impression de satiété.

Le fait maison à compléter en minéraux

Trois types de rations existent : les croquettes du commerce, la ration « fait maison » et un mixte des deux.

Sur le marché, il existe un grand nombre de références en croquettes pour chien. En effet, les fabricants sont tenus de faire apparaître un minimum des éléments indispensables à la santé du chien. Libre à chacun ensuite de doser selon leurs recettes. Préférez les produits à formule fixe, dont la composition ne va pas changer selon les cours de matières premières. Pour la ration ménagère (ou « faite maison »), il peut être tentant de ne donner que de la viande crue et des os aux chiens. Dans un premier temps, l’animal sera sans doute plus en forme car la ration sera beaucoup plus protéinée qu’avec des croquettes. Il ne faut pas négliger l’équilibre de la ration et il sera nécessaire d’apporter des compléments minéraux vitamines (CMV) adaptés à l’âge du chien. Contrairement aux idées reçues, la ration ménagère revient en moyenne plus chère que la ration du commerce (il est interdit de donner des cadavres d’animaux ruminants d’élevage). Enfin, en ration mixte, si la part de « fait maison » dépasse 20 % de l’apport total, il faudra là aussi intégrer un CMV. Les chiens doivent également avoir un accès libre et permanent à de l’eau claire et fraîche, sans avoir à s’éloigner du troupeau.

Protégez vos chiens des parasites

Protéger ses chiens des parasites est essentiel pour la santé de ceux-ci mais doit être vu également comme un moyen de lutte contre le parasitisme. En effet, certains parasites des canins sont transmissibles aux ovins et/ou aux humains. Les chiens sont sensibles aux parasites du tube digestif tels que les vers ronds, redoutables chez les chiots et les vers plats, de type ténia. Il est impératif de les vermifuger suivant un protocole précis pour assurer l’efficacité du traitement. Le chiot doit recevoir le premier vermifuge à deux semaines, puis toutes les deux semaines jusqu’à huit semaines. Pour le jeune chien, comptez le lui administrer tous les mois jusqu’à ses neuf mois. Le chien adulte le recevra quatre fois par an.

Les chiens de protection peuvent également avoir des parasites externes, transmis par contact direct avec les autres animaux ou par l’environnement. Traitez régulièrement les chiens avec un produit antiparasitaire externe (pour puces, tiques, autres parasites pouvant causer des démangeaisons et des surinfections bactériennes). Il est par ailleurs recommandé de désinfecter avec un antiparasitaire l’environnement du chien qui peut l’être.

Le saviez-vous ?

Les chiens de protection sont considérés comme des races de chiens géants : leur croissance se prolonge jusqu’à 24 mois et leur poids de naissance est multiplié entre 80 et 100 fois.

Les plus lus

Pâturage tournant dynamique
"Avec 100% de pâturage tournant dynamique pour notre troupeau ovin, nous sommes en phase avec le changement climatique"
Julie et Thimoléon Resneau sont éleveurs de brebis allaitantes à Pomy dans l’Aude depuis 2006. Leur troupeau de Rouge du…
Darius Filipiak, 29 ans, s'est installé dans le Lot après un CS ovin et plusieurs expériences professionnelles en élevage ovin.
« J’arrive à vivre avec mes 250 brebis, élevées en plein air intégral »
Darius Filipiak, 29 ans, passionné par l’élevage de brebis, s’est installé en 2019, à Montcuq dans le département du Lot, avec…
2024, année des noms en "V" : des idées amusantes pour vos chiens, béliers et brebis préférées
 Attribuer une lettre initiale aux prénoms chaque année permet de savoir facilement l’âge d’un animal, qu’il s’agissent de…
Alexis et Jean Gratton, deux des cinq associés du Gaec Le Pay : « Notre objectif aujourd’hui est de développer la vente de reproducteurs, en maintenant la vente directe, ...
« Nous calons un planning pour des agneaux toute l’année »
Au Gaec Le Pay, l’utilisation de la Charmoise et le désaisonnement lumineux ont permis de produire des agneaux toute l’année en…
Un voyage en hiver
Un  voyage en hiver a reçu le grand prix du jury du festival pastoralisme et grands espaces.
Le matin est consacré aux cours théoriques. Ce jour-là, Catherine enseigne les grands chiffres de la filière ovine française.
Une journée avec une classe en certificat de spécialisation Ovin
Sur le campus de Mirecourt, niché au cœur des Vosges, Catherine Falcoz et Ingrid Voinson dirigent une formation professionnelle…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre