Aller au contenu principal

Le conseil de Laurence Sagot, institut de l’Elevage/Ciirpo
« Rationner pour des départs d’agneaux au ralenti »

Laissez les agneaux à la paille ! © Ciirpo
Laissez les agneaux à la paille !
© Ciirpo

« Malgré les efforts de la filière, les achats d’agneaux pour Pâques sont en berne avec le confinement imposé par le coronavirus. Si vous avez des agneaux à vendre et que votre acheteur confirme un ralentissement du ramassage, le rationnement est la meilleure solution pour reporter les ventes. Un arrêt total du concentré serait une erreur : les agneaux vont maigrir et il serait compliqué de leur faire reprendre du poids.

« Les agneaux bons à partir rationnés à 500 g par jour »

Si le départ des agneaux prêts à partir est reporté, un rationnement sévère les stabilise au même poids. Pour un aliment dosant 0,92 unité fourragère viande (UFV), les rations quotidiennes seraient de 600 g pour les mâles et de 500 g pour les femelles avec de la paille à volonté. La pesée des animaux et leur observation restent de mise afin de modifier ces niveaux de rationnement s’ils n’étaient pas adaptés au type génétique.

800 g de concentré en une seule fois

S’il s’agit de reporter de 15 jours la date de commercialisation d’agneaux auxquels il manque 5 à 10 kg pour être abattus, le niveau de rationnement du concentré se situe de 800 g à un kilo pour les mâles, et de 700 à 800 g pour les femelles. Cette pratique n’entraîne pas de consommation supérieure de concentré. En revanche, les quantités de fourrages distribuées sont doublées. Enfin, les agneaux peuvent sans problème consommer un kilo de concentré en une seule fois en dehors des périodes de transition alimentaire. Le fractionnement de la ration en deux fois a été testé sans avoir mis en évidence un réel avantage.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

La Ferme Aozteia a déjà fait parrainer toutes ses brebis.
Adopte une brebis avec le site crowdfarming.com
Le site CrowdFarming.com propose d’adopter une brebis, une chèvre, un pied de vigne, un arbre ou une vache. Ce site d’origine…
Le traitement au goudron de pin permet de prolonger la durée de vie des clôtures.  © M. Harlet
Traiter l’extrémité des piquets pour des clôtures résistantes
« Pour augmenter la longévité de mes clôtures, je badigeonne les 80 premiers centimètres de mes piquets avec du goudron de pin…
C'est juste avant la mise à l'herbe qu'il est le plus intéressant de traiter brebis et agnelles car lorsque la météo est encore humide, la pression parasitaire au pâturage est très forte. © B. Morel
Un antiparasitaire injectable pour les petits ruminants
Enfin les éleveurs de petits ruminants disposent d’un traitement injectable pour traiter leurs animaux contre les parasites…
Une partie du bureau de la FNO était rassemblée devant la Maison nationale des éleveurs (Paris) le lendemain de l’assemblée générale. De gauche à droite : Claude Font, Brigitte Singla, Jean-Roch Lemoine, Michèle Boudoin, Patrick Soury et Jérôme Redoulés.
Le nouveau bureau de la Fédération nationale ovine
La FNO a élu son bureau national le 21 septembre 2020 en plaçant à sa tête un binôme féminin avec Michèle Boudoin, réélue comme…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Portail réussir
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Maël Alric réussit à joindre ses deux passions : l’élevage de brebis et le sport de haut niveau. © La Cazotte
« Jeune éleveur de brebis laitières, je cours toujours vers mes rêves… »
Installé éleveur de brebis laitières depuis 2017 au sein du Gaec du Salze, Maël Alric, 30 ans, n’oublie pas son objectif de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre