Aller au contenu principal

Coronavirus
Les ovins dans la tempête Covid-19

Période cruciale pour la production ovine française, Pâques représente pour un grand nombre d’éleveurs près de la moitié du chiffre d’affaires annuel. La brutale chute de consommation a profondément impacté tous les maillons de la chaîne de production.

Au sommaire de ce dossier

 © D. Hardy
Les ovins dans la tempête Covid-19
Période cruciale pour la production ovine française, Pâques représente pour un grand nombre d’éleveurs près de la moitié du chiffre d’affaires annuel.
MAURICE HUET, PRESIDENT D'INTERBEV OVINS. © D. Hardy
« La filière ovine devrait s’en sortir »
L’avant-veille du week-end de Pâques est porteuse d’un souffle d’espoir pour la production ovine.
Les professionnels ovins cherchent des chambres froides pour stocker provisoirement les agneaux abattus.  © D. Hardy
Les conséquences de l’engorgement du marché
Face à une offre excédentaire et une consommation morose, le principal risque est un engorgement du marché de la viande ovine, provoquant une chute du
Les agnelles prévues à l'abattage finalement gardées pour le renouvellement permettront de désengorger un peu le marché. © B. Morel
En élevage, le bout du tunnel semble loin
Avec l’effondrement des abattages lors du confinement, les éleveurs se sont retrouvés pendant quelques semaines avec leurs agneaux prêts à partir sur
Publicité