Aller au contenu principal

Éleveuses et fières de l'être

Vignette

Contact avec les animaux et la nature, facilité de manipulation, promotion de l’élevage auprès du grand public, indépendance… tels sont les attraits de l’élevage ovin pour les femmes qui sont entrées dans ses rangs.

Au sommaire de ce dossier

Salarier son conjoint est plus coûteux mais offre de meilleures prestations retraite et prévoyance. © B. Morel
Choisir le statut du conjoint
Collaborateur, salarié ou associé, le conjoint doit être déclaré pour bénéficier de protections sociales. Rappel des différentes options.
La conduite agroécologique des parcelles et du troupeau alimentent les explications positives d'Odile à ses clients sur son élevage. © B. Morel
Sept à la maison avec 500 moutons
Odile Canon s’est installée éleveuse ovin après la naissance de son cinquième enfant.
Marion Chomel aime témoigner du quotidien de son métier d'éleveuse.  © D. Bibbal/Artgrafik
Marion a choisi un métier passion
En élevant 350 brebis laitières dans le Pays basque, Marion Chomel a choisi un métier prenant mais passionnant.
ISABELLE GUILLAUMONT : "ma motivation pour l'élevage a toujours été présente. J'étais un peu le garçon de ferme sur l'exploitation de mon père." © A. Desormeaux
La communication au cœur du mouton
Isabelle Guillaumont aime à promouvoir l’élevage auprès du grand public et n’hésite à multiplier les interventions et évènements.
Publicité