Aller au contenu principal

Réussir Pâtre : Le média des éleveurs de moutons

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Des agneaux engraissés au marc de raisin

Une équipe de chercheurs sud-africains a cherché à intégrer du marc de raisin, denrée bon marché, dans la ration de finition des agneaux.

Dans un contexte de changement climatique, l’accès aux céréales s’avère aléatoire. Les récoltes ne sont pas toujours à la hauteur des espérances et les prix ont vite tendance à flamber. Les scientifiques cherchent donc sur des ressources alimentaires alternatives à incorporer dans les rations des animaux d’élevage. Dans les grandes régions viticoles, et notamment en Afrique du Sud, les paysans avaient pour habitude de donner à leurs brebis du marc de raisin en période de pénurie alimentaire. L’objectif était double : subvenir aux besoins élémentaires des animaux et se débarrasser à moindre coût d’un sous-produit de la vinification, posant des problématiques économiques et environnementales. Un groupe de chercheurs sud-africains et italiens ont tenté d’introduire du marc de raisin dans les granulés constituant la ration des agneaux en finition et ont observé les changements physiologiques chez les animaux.

Un aliment fibreux bon marché

Le marc de raisin est une source de fibres et de fait remplace généralement le son de blé ou d’avoine ou les coques de soja. Cependant, le marc de raisin présente bien souvent des teneurs en fibres insolubles et en oligo-proanthocyanidines (antioxydant naturellement présent dans les végétaux) qui diminuent l’absorption des nutriments et la digestibilité. Les chercheurs ont testé plusieurs rations de granulés présentant des concentrations de plus en plus importantes de marc de raisin Pinotage, un cépage sud-africain. Les résultats de l’étude publiée dans Small Ruminant Research montrent que l’addition de marc de raisin dans la ration de finition des agneaux provoque une diminution de l’absorption des glucides et de l’azote secrétée par les microbes du rumen. Le fait que le marc de raisin n’influe pas négativement sur l’absorption de l’azote, ni sur l’efficacité de son utilisation pourrait permettre de classer le marc de raisin comme une alternative bon marché pour l’apport en fibres dans la ration des agneaux en finition. Néanmoins, selon les chercheurs il serait nécessaire d’approfondir l’étude au niveau des conséquences du marc de raisin sur la croissance des agneaux, sur la conformation carcasse ou encore sur la qualité de la viande.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Vignette
"Des rations minéralisées autour de la mise en lutte et de l’agnelage"
" Après cette période de sécheresse, il est particulièrement important d’ajouter des minéraux à la ration un mois avant la mise…
Vignette
Qu’est-ce que le réseau Agri-Sentinelles ?
« Le Réseau Agri-Sentinelles vise à accompagner les agriculteurs français en détresse à travers un réseau de volontaires formés…
Dix éleveurs bretons ont passé une semaine au Pays de Galles pour découvrir l’élevage à l’herbe, la sélection génétique et la mise en marché des agneaux. © C. Bernard
Des éleveurs bretons au Pays de Galles
Dix éleveurs bretons ont passé une semaine au Pays de Galles pour découvrir l’élevage à l’herbe, la sélection génétique et la…
Département 30 - Elevage ovin lait recherche salarié(e)
670/EMP/01 - Département 30 - Elevage ovin lait recherche salarié(e) à partir de janvier 2020, possibilité association. Tél. 06…
Marc Humeau, éleveur du Maine-et-Loire, Michèle Boudoin, présidente de la FNO, et Theo Gning, animatrice de la FNO ont échangé sur l’actualité ovine régionale, nationale et européenne. © D. Hardy
La FNO débute son tour des régions
En Bretagne, Pays de Loire puis dans toutes les régions, la Fédération nationale ovine échange avec les éleveurs sur la…
Sans surprise, le nombre de béliers par élevage varie selon la taille du troupeau. © Idele, Race de France, Inra
166 000 béliers très résistants
Publié par Idele, Inra et Race de France, le Recensement des béliers utilisés dans les élevages ovins français en 2017 compile…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 7,6€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre