Aller au contenu principal

Optimiser l'alimentation des brebis : Les clés pour une gestation des brebis réussie !

L’été sec suivi de faibles repousses automnales n’ont pas favorisé la reprise d’état des brebis. Pour celles en milieu de gestation, il est encore temps d’adapter l'alimentation des brebis pour que l’agnelage se passe bien. 

Durant le dernier mois de gestation, les brebis peuvent être rentrées en bâtiment pour recevoir du concentré et reprendre de l'état.
Durant le dernier mois de gestation, les brebis peuvent être rentrées en bâtiment pour recevoir du concentré et reprendre de l'état.
© B. Morel

Introduction à l'alimentation des brebis

Entre sécheresse, faibles repousses d’automne et explosion des infestations parasitaires, les brebis des zones herbagères en particulier peuvent avoir du mal à retrouver un bon état corporel. 

Si au sein du troupeau, on observe un grand nombre de brebis maigres, il est essentiel de commencer par réaliser une coproscopie afin de déceler ou non un problème parasitaire.

Les besoins nutritionnels pendant la gestation des brebis

Pendant la gestation, une alimentation des brebis adéquate est cruciale pour assurer le développement sain des agneaux à naître. En effet, cette période est caractérisée par une demande accrue en nutriments pour soutenir la croissance des fœtus et maintenir la santé maternelle. Il est donc primordial de fournir aux brebis une alimentation équilibrée et adaptée à leurs besoins spécifiques pendant cette phase critique. 

Ensuite, il va être intéressant de rentrer les brebis dans le dernier mois de gestation si les quantités d’herbe au pâturage sont insuffisantes. Un apport de concentrés énergétiques et azotés va permettre de produire des agneaux suffisamment lourds à la naissance.

Notation de l'état corporel (NEC) : Évaluer et ajuster l'alimentation 

La Notation de l’État Corporel (NEC) est un outil essentiel pour évaluer la condition physique des brebis pendant la gestation. Les brebis gravides présentant une NEC inférieure à 3 nécessitent une ration plus riche, comprenant du foin de qualité et une quantité appropriée de céréales. En revanche, pour les brebis vides avec une NEC inférieure à 2, une distribution de foin de qualité moyenne ou médiocre associée à des céréales est recommandée pour favoriser leur remise en état. 

Une ration alimentaire adaptée aux brebis gestantes 

Élaboration d'une ration équilibrée 

Une ration équilibrée pour les brebis gestantes doit fournir les nutriments essentiels nécessaires à la santé et au développement adéquat des agneaux à naître. Elle devrait comprendre une combinaison appropriée de fourrage de qualité, de concentrés énergétiques et azotés, ainsi que de minéraux et de vitamines pour répondre aux besoins nutritionnels spécifiques pendant la gestation

Rôle des concentrés énergétiques dans l'alimentation 

Les concentrés énergétiques jouent un rôle crucial dans l'alimentation des brebis gestantes en fournissant une source concentrée d'énergie et de protéines. Ils aident à compenser les déficits nutritionnels éventuels et à soutenir la croissance optimale des agneaux à naître. L'ajustement adéquat de la quantité et du type de concentrés dans la ration alimentaire peut contribuer à garantir une gestation réussie et la santé globale du troupeau

Les plus lus

Vincent Bienfait
« Je gagne 2,6 Smic avec le système ovin pâturant que j’ai développé »
Éleveur multiplicateur de brebis Romane dans le Morbihan, Vincent Bienfait a mis en place un système très pâturant, encore peu…
Vue aérienne de la ferme du domaine Bella Donna, en Italie.
Une ferme ovine multifonctionnelle à l’italienne
À l’image de jeunes agriculteurs italiens, Murad Salem se diversifie pour s’adapter aux nouveaux enjeux de l’agriculture.
Mouton nez noir du Valais
Moutons blancs, nez noirs - Les chouchous du Valais
Un documentaire Arte présente l’élevage de la race nez noir du Valais.
Les éleveurs de brebis laitières des Pyrénées-Atlantiques s'investissent pour trouver des pistes d'adaptation de leur activité face au changement climatique.
Changement climatique : la filière lait de brebis des Pyrénées Atlantiques prend la mesure de l'enjeu
L'interprofession lait de brebis des Pyrénées-Atlantiques dans un projet franco-espagnol à la recherche de pistes pour adapter…
Baptiste Soulat, 27 ans, s'est installé en Haute-Vienne sur l'exploitation paternelle. Passionné par la génétique, il est devenu sélectionneur en Suffolk.
« J’ai concrétisé ma passion pour la génétique et la Suffolk sur la ferme de mon enfance »
Baptiste Soulat, 27 ans, s’est installé sur l’exploitation bovine de son père en Haute-Vienne, créant du même coup l’atelier…
Benoit Toutain, 17 ans et originaire de l'Oise, a été sacré meilleur jeune berger 2024 lors de la finale des Ovinpiades, le 24 février, à Paris.
Salon de l’Agriculture : Le meilleur berger de France 2024 vient de l’Oise
Le champion de la 19e édition des Ovinpiades, Benoît Toutain, est originaire de l’Oise et possède déjà son propre troupeau.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre