Aller au contenu principal

« Nous paysans », un documentaire pour démarrer une soirée consacrée à l’agriculture, le 23 février sur France 2

De l’agriculture en « prime time », c’est ce que va proposer France 2, le mardi 23 février. La soirée démarrera à 21 h 05 avec le documentaire « Nous paysans », avec la voix de Guillaume Canet. Un débat et deux autres documentaires suivront. L’occasion de créer du lien avec l’agriculture, alors que les portes du Salon de l’agriculture resteront fermées cette année, pour cause de coronavirus.

« Nous paysans », la longue marche des paysans français, à 21 h 05 sur France 2, mardi 23 février.
© Program33 - capture d'écran de la bande annonce

Le Salon international de l’agriculture n’aura pas lieu cette année. La crise sanitaire aura eu raison de ce traditionnel rendez-vous des citadins avec le monde agricole. A l’heure où les portes de la grande ferme auraient dû s’ouvrir porte de Versailles à Paris, France 2 a décidé de consacrer une soirée à ce thème, en partenariat avec France Bleu. Le mardi 23 février, à 21 h 05, la programmation débutera avec « Nous paysans », un documentaire inédit, avec de nombreux témoignages.

 

« Des paysans d’il y a un siècle aux agriculteurs d’aujourd’hui, leur histoire, c’est aussi celle de nos campagnes », dit la bande annonce du film de Fabien Bézat et Agnès Poirier, auquel l’acteur Guillaume Canet a prêté sa voix. « On était pauvres mais pas miséreux, » témoigne André Pochon. Aujourd’hui, le défi reste le même : nourrir la population. Mais le monde a changé. 80% de la population vit en ville. Penser à l’avenir, c’est se demander « qu’est-ce qu’on fait ensemble ? » remarque un des « paysans » du film. Ce sera sans doute une des questions du débat qui suivra la diffusion du documentaire, à 22 h 40,  et qui sera animé par le journaliste Julian Bugier.

Soirée télévision totalement agricole et rurale

La soirée se prolongera ensuite par deux autres documentaires.

« L’installation », programmé à 23 h 35, présente deux citadines qui ont décidé de changer de vie en se lançant dans l’élevage.

« La nouvelle Clé des champs », programmé à 0 h 40, propose un voyage en Puisaye, au nord de la Bourgogne, dans l’Yonne, à 170 km de Paris. L’occasion de découvrir une nouvelle image de la ruralité, où l’agriculture n’est plus la principale activité.

Lire aussi « Première édition de "La ferme préférée des Français" le 3 mars sur France 3 ».

 

Les plus lus

[Covid-19] Agriculteurs : téléchargez l'attestation obligatoire au-delà de 10 km et pendant les horaires du couvre-feu
Pendant le confinement, les agriculteurs continuent à travailler. Pour les déplacements au-delà de 10 km ou pendant les horaires…
Emilie Faucheron
Vignes, fruits, betteraves anéantis par le gel : des agriculteurs témoignent
La gorge nouée, émus, des vignerons, arboriculteurs et betteraviers témoignent sur les réseaux sociaux des dégâts considérables…
Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d'Or
[Pac - Manifestation à Dijon] Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d’Or : « On m’a mis les menottes dans le dos, comme un délinquant »
Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d’Or, en Gaec sur une exploitations polyculture élevage (limousines…
Gel
Une deuxième vague de froid, plus humide, attendue après le pire gel qu’ait connu l’agriculture française depuis 1950
Les agriculteurs français viennent de vivre un épisode de gel catastrophique et doivent se préparer au retour d'un froid, moins…
Religieuses et agricultrices : elles recherchent 700 000 € !
Dans le Gers, une communauté de moniales cisterciennes est installée depuis 1949 à l’abbaye de Boulaur. Le site abrite une…
Serge Zaka (ITK)
[Météo] Les records de la vague de chaleur plus graves que l'épisode de gel pour l'agriculture
Sur son temps personnel, le passionné Serge Zaka, docteur en agroclimatologie chez ITK et administrateur de l’association…
Publicité