Aller au contenu principal

Terres de Jim à Cambrai : tout savoir sur l’édition 2023

Comme chaque année, la manifestation organisée par les Jeunes Agriculteurs dédiée à la promotion de l’agriculture va proposer bon nombre d’animations qui ne manqueront pas d’intéresser visiteurs professionnels et grand public. Ce sera aussi l'occasion pour Marc Fesneau de présenter son projet de loi d'orientation agricole.

Affiche de Terres de Jim
© JA

Afin de ne rien rater de l'édition 2023 de Terres de Jim, organisé par les Jeunes agriculteurs, Réussir fait le point sur ce qui attend les visiteurs pendant ces trois journées placées sous le signe de la promotion des activités agricoles et de la convivialité.

 

Où et quand se déroulent Terres de Jim ?

La 9e édition des Terres de Jim va se dérouler à Cambrai, dans le Nord, au cœur des Hauts-de-France, les 8, 9 et 10 septembre de 9 h à 19 h sur un site de 50 hectares situé rue de Solesmes.

Quel est le prix d'entrée de la manifestation organisée par les Jeunes agriculteurs ?

Un billet d’entrée coûte 8 euros sur place et 6 euros en prévente. Un tarif dégressif est proposé pour les visiteurs souhaitant venir deux ou trois jours. L’entrée est gratuite pour les enfants de moins de 8 ans.

Six pôles d'animations

Quelles animations sont prévues à Terres de Jim 2023 ?

Six pôles d’animations devraient séduire petits et grands avec des compétitions de sports mécaniques, notamment le Garden Cross, une version tracteur tondeuse du Moiss’Batt’Cross, des expositions de matériel, des démonstrations végétales et animales, les Halles de Jim qui réuniront 50 producteurs tous issus de la région Hauts-de-France, un labyrinthe géant, la Finale nationale de labour

Baptême en tracteur, vieilles machines, concerts...

Puisque les férus d’engins agricoles pourront effectuer un baptême en tracteur et admirer de vieilles machines mais aussi découvrir les nouveautés et il sera possible, grâce à la tyrolienne installée à huit mètres de hauteur d’avoir une vue imprenable sur le site, sans oublier les concerts qui animeront les deux soirées de la manifestation. « À moins de trois heures de Paris, nous allons tout mettre en place pour mettre en avant la richesse de notre territoire sur ces 50 hectares de site » explique Anthime Coupet, président du comité d’organisation.

Un concours national

Les Services de remplacement à l'honneur

Organisé pour la première fois en 2022, le Concours national des agents de remplacement verra sa deuxième édition se dérouler le 9 septembre 2023 pendant Les Terres de Jim. « Moment de convivialité associant l’ensemble du réseau des Services de Remplacement, ce concours a pour objectif de faire connaitre un métier riche de sens, de communiquer positivement sur celui-ci et de susciter des vocations » expliquent les organisateurs qui poursuivent : « A la fois facilitateurs de vie pour permettre aux chefs d’exploitation agricoles et à leurs familles de prendre des vacances, de se former, d’élever leurs enfants, … et pompiers de l’agriculture quand il s’agit de prendre au pied levé les rênes d’une exploitation suite à la maladie, l’accident, voire le décès de l’exploitant, ils sont chaque année plus de 16 000 à exercer ce métier partout en France ».

Comment va se dérouler le  deuxième concours des agents de remplacement ?

En tout, 45 agents de remplacement issus de 9 régions s’affronteront le 9 septembre à partir de 9 h autour d’épreuves individuelles et collectives qui illustrent la diversité des missions de remplacement : passage de consignes, manipulation d’animaux, conduite de matériel, découpe d’acier, épreuves mystère. Lors du concours, les visiteurs pourront aussi découvrir la première appli 100 % dédiée aux agents de remplacement. Ceux-ci pourront y retrouver et préparer leurs missions, charger l’itinéraire jusqu’au lieu de travail, gérer leurs activités, signer leurs relevés d’heures, … Une révolution numérique destinée à faciliter l’exercice quotidien du métier et à accroître son attractivité.

Prise de parole de Marc Fesneau

Quelles personnalités politiques attendues à Cambrai ?

Contrairement à l’édition précédente, le président de la République Emmanuel Macron ne devrait pas se rendre à Cambrai. En revanche, Marc Fesneau sera présent le 10 septembre et devrait présenter «les grands axes » du Pacte et de la loi d'orientation et d'avenir agricole (PLOA), indique son cabinet. « Il s'agira d'une première communication même si tous les textes ne sont pas finalisés », précise-t-on.

Combien de visiteurs sont attendus à Terres de Jim ?

Pour cet événement, concocté à la fois pour les professionnels, les scolaires et le grand public, les organisateurs espèrent qu’il rassemblera pendant les trois jours, 70 000 visiteurs.

Toutes les informations et le programme ici.

Les plus lus

« Il va falloir démondialiser l’agriculture » selon Jean-Marc Jancovici

Face aux défis qui attendent l’agriculture, une forme de protectionnisme sera nécessaire selon l’ingénieur consultant en…

Arnaud Rousseau, président de la FNSEA, dans un de ses champs à Trocy-en-Multien, en Seine-et-Marne.
Arnaud Rousseau répond aux critiques avant le Salon de l’agriculture

A quelques jours de l’ouverture du Salon de l’agriculture et après le fort mouvement de contestation agricole, le président de…

Bérénice Walton devant ses vaches Bazadaises
Agriculture et climat : quatre familles d’agriculteurs à l’honneur sur M6

La chaîne M6 diffuse ce dimanche 11 février en prime time un documentaire de Zone interdite coproduit par Edouard Bergeon et…

Jean-Marc Jancovici, ce lundi 5 février sur RTL.
« Produire plus propre et moins cher : une équation impossible pour les agriculteurs » selon Jean-Marc Jancovici

Le spécialiste de l’énergie Jean-Marc Jancovici a réagi ce matin sur RTL à la colère des agriculteurs et aux mesures prises…

David Forge, agriculteur, sur son exploitation agricole en Touraine.
Ce qui bloque l’agriculture française, selon le céréalier David Forge

L’agriculteur tourangeau David Forge explique sur sa chaîne youtube pourquoi il est de plus en plus dur de dégager un revenu…

Paysage agricole au printemps avec des haies
Gérer les haies : pourquoi est-ce un tel casse-tête pour les agriculteurs ?

Pour montrer à quel point leur travail est compliqué par la réglementation française et européenne, les agriculteurs qui se…

Publicité