Aller au contenu principal
Font Size

Monde agricole
Le suicide des agriculteurs, on en parle ?

Au nom de la Terre a sorti le sujet de l'ombre. Ce film actuellement sur les écrans parle du suicide des agriculteurs, un drame très préoccupant dans ce milieu socio-professionnel. La MSA a décidé de mettre en œuvre un réseau de prévention du mal-être des agriculteurs. En Bretagne, les premières sentinelles sont entrées en action en 2013.

© flickr

Le thème du suicide des agriculteurs n’est plus un tabou. C’est même un sujet vibrant actuellement sur les écrans de cinéma avec le film Au nom de la Terre.

« Un agriculteur se suicide chaque jour en France ». C’est Edouard Bergeon, le réalisateur du film, qui le dit. Et il sait hélas de quoi il parle puisque c’est l’histoire de son propre père qui est jouée à l’écran par l’acteur Guillaume Canet.

 

La Mutualité sociale agricole se préoccupe de ce fléau. En Bretagne, la MSA d’Armorique a été la première à créer en 2013 un réseau de « sentinelles » chargé de la veille et de la prise en charge des agriculteurs en situation de grande fragilité. D’ici la fin de l’année « une équipe de bénévoles complètera le dispositif », annonce Terra.

L’article complet est à lire sur le site du journal.

Les sentinelles jouent un rôle dans la prévention du mal-être des agriculteurs. Dans son bulletin d’information le Bimsa, la MSA présente ce réseau de solidarité. Des hommes et des femmes qui ont pour mission de repérer, écouter, évaluer, accompagner et orienter.

Et si en parler pouvait faire reculer les chiffres ?

Sur Twitter, le #suicidedesagriculteurs diffuse un message de SOS Amitié.

tweet

 

Une proposition de loi pour « prévenir le suicide des agriculteurs »

L'information est parue dans Agra le 10 octobre : une proposition de loi visant à «prévenir le suicide des agriculteurs» a été déposée au Sénat le 26 septembre dernier. Présentée par le sénateur PS de l’Hérault Henri Cabanel, elle s’inspire de l’obligation légale d’assistance à personne en danger et souhaite contraindre les banques à «repérer les difficultés financières d’un client chef d’exploitation agricole ou salarié agricole» pour «l’orienter vers un accompagnement social et psychologique» en faisant le lien avec la Mutualité sociale agricole (MSA). «Il s’agit d’inverser le principe qui prévalait jusqu’alors, la démarche des agriculteurs vers la MSA, en proposant une démarche des banques vers les agriculteurs», explique Henri Cabanel dans l’exposé des motifs.

 

Lire aussi  Le suicide des agriculteurs, réalité dans la vie et sur les écrans

et " Au nom de la Terre ", au nom du père, au nom du monde paysan

Les plus lus

Moisson record : avec 173,98 q/ha un néo-zélandais bat le record de rendement en blé
Eric Watson, agriculteur néo-zélandais d’Ashburton, bat pour la deuxième fois consécutive le record du rendement en blé avec une…
Louis Bodin
[VIDEO] Quand le Mr. Météo TF1, Louis Bodin, conduit une moissonneuse-batteuse !
Le groupe agricole Noriap des Hauts-de-France et Seine-Maritime invite Louis Bodin, ingénieur-prévisionniste-météorologue, à…
Julie Bléron, référente agricole de gendarmerie
Dans l’Orne, la gendarmerie a une spécialiste du monde agricole
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie. Sa mission est de recréer un lien entre la gendarmerie et l’agriculture. Avec…
Urine
Le pipi des Parisiens au service de l’agriculture
Comment réduire l’utilisation des engrais chimiques dont l’usage contribue au changement climatique et menace les milieux…
Joseph Boussion & Hugo Clément
Loup abattu - le berger Joseph Boussion recadre Hugo Clément : la vidéo vue plus d’un million de fois
Dimanche 5 juillet, un loup est abattu au col du Lautaret, en Hautes-Alpes. Cet abattage légal est-il normal ? Entre indignation…
L’aliment liquide apporte énergie fermentescible et azote soluble
Bovins Viande
Formulé à partir de coproduits locaux, l’aliment liquide est un moyen simple de complémenter des animaux. Il peut se distribuer…
Publicité