Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le congé de maternité unique arrive dans les fermes

© Emilie Durand

Bonne nouvelle pour les agricultrices : ce sont elles qui vont bénéficier en premier du congé de maternité unique promis par Emmanuel Macron pendant sa campagne. Qu’elles soient salariées, entrepreneuses, intermittentes ou non-salariées, le futur Président avait promis l’harmonisation pour toutes. Et c’est chose faite. Comme les autres statuts, celui d’agricultrice sera aligné sur celui des salariées. Marlène Schiappa, secrétaire d’État à l’égalité femmes/hommes, l’a annoncé ce 25 septembre. Une mesure qui devrait aider les éleveuses, cultivatrices et autres maraîchères à prendre un vrai repos d’un minimum de 16 semaines pour mettre au monde leurs enfants. Même à la campagne, les bébés ne naissent pas dans les choux, pas plus qu’ils ne sont livrés par les cigognes.

Les plus lus

Nuisibles : l'athlète olympique tire sur les corbeaux pour aider les agriculteurs
Les JO 2020 de Tokyo sont reportés à 2021. Le vol pour le Japon n’aura pas lieu cet été. Alors en attendant, c’est dans la Manche…
Le Sommet de l’élevage maintenu en 2020, du 7 au 9 octobre
Amélioration en vue sur le front du Covid-19 et bonne nouvelle pour les éleveurs : le Sommet de l’élevage est maintenu en 2020.…
[Covid-19] Le confinement a donné envie aux Français d’élever leurs poules pondeuses
Le confinement a donné aux particuliers possédant un jardin d’élever leurs poules et de manger leurs œufs « maison ». Depuis le…
[Covid-19] « Comment bâtir un système alimentaire résilient ? » - Des étudiants de SupAgro Montpellier répondent dans une vidéo
Comment garantir notre capacité à assurer une alimentation adaptée à nos besoins, même quand surviennent des événements imprévus…
« L'élevage en danger » : les Safer veulent des parts sociales soumises à régulation du foncier
Relancer notre économie, s’inscrire dans la durabilité et la résilience, garantir notre souveraineté alimentaire. Les Sociétés d’…
[Coronavirus] – Notre top des masques improbables : le ridicule protège contre l’anxiété
Sur Internet, les sujets les plus graves ne connaissent pas de barrières. Depuis deux mois, les masques ont laissé libre cours à…
Publicité