Aller au contenu principal

[VIDEO] "Notre stabulation est ouverte sur ses quatre faces"

Au Gaec de l’Agora, situé à 500 mètres d’altitude dans l’Ain, la stabulation ouverte sur toutes ses façades offre de bonnes conditions thermiques aux vaches en toutes saisons. Il s’avère très lumineux, mais pour autant, le rayonnement reste maîtrisé.  

Si elle répond avant tout à une logique économique, la conception originale de cette stabulation garantit en effet également le bien-être des animaux, en alliant ventilation et confort thermique pour passer au mieux les périodes estivales. Le projet, mûrement réfléchi, s’est inspiré du système tout ouvert Roundhouse que les éleveurs ont découvert lors d’une visite aux Pays-Bas. « Nous avons décliné le même principe mais en mode carré, en plaçant les tables d’alimentation en périphérie et les animaux au centre », décrit Louison Donier, installé en Gaec avec son père Frédéric. 

La stabulation, orientée Nord-Sud, a été placée entre deux courants froids et humides, en contrebas de la montagne. Les vents dominants Nord et Sud sont très présents et ont un effet positif sur la ventilation naturelle du bâtiment.

Les éleveurs ont aussi cherché à construire un bâtiment suffisamment haut et pentu. « Plus la toiture est haute, moins le rayonnement est fort et cela créé aussi du volume. » Comme la lumière entre par les côtés, il n’y a pas de plaques translucides en toiture. Par contre, un dôme central éclairant rayonne légèrement (+1 °C ressenti, mesuré au thermomètre à globe noir). L’impact reste limité car il se trouve à 13 mètres de hauteur, mais il pourrait être envisagé d’aménager un voile d’ombrage sous le dôme l’été.

Lire l'intégralité de l'article

Les plus lus

tous les membres associés et salariés du Gaec de l'Alliance en Moselle.
Installation en Gaec : « Malgré mon jeune âge, les associés m’ont rapidement fait confiance »
En Moselle, le Gaec de l’Alliance a accueilli Victor Cordel lorsqu’il n’avait que 24 ans. Le jeune agriculteur s'est très vite vu…
Georges Marhic, éleveur laitier en Vendée
Installation en élevage laitier : « Je transmets ma ferme neuf ans avant ma retraite »
Georges Marhic, éleveur laitier en Vendée a décidé de transmettre, avant la fin de sa carrière, son exploitation à un ancien…
Près de 1000 producteurs de lait adhérent aux six OP Sunlait. La crainte d'une non collecte de lait à partir du 8 mars est présente, même si Savencia assure qu'elle a ...
Sunlait contre Savencia : à quatre semaines de la fin de leur contrat, les producteurs cherchent des solutions

Pour pousser l'industriel à discuter avec elle, Sunlait annonce qu'elle va se pourvoir en cassation contre Savencia, et qu’…

Elevage laitier bio
Comment évolue le prix du lait bio ?

Alors que l'écart entre le prix du lait bio et le prix du lait conventionnel n'était plus que de 40 euros les 1000 litres…

Aurélie Hudry, une des associés du Gaec Les chênes clairs, en Haute-Savoie : « Ce n'est pas que l'essai du jeune ; c'est l'essai de tous les associés, autour d'un projet ...
Installation en Gaec : « Nous avons réalisé un suivi en relations humaines lors de notre année d'essai »

Aurélie Hudry, une des associés du Gaec les chênes clairs, en Haute-Savoie, a réalisé deux essais avant de s’installer. Le…

Victoire Guéret, François Guéret et Delphine Guéret, éleveurs en Eure-et-Loir
Transmission : « Nous investissons un million d’euros pour installer nos filles sur notre exploitation laitière »

En Eure-et-Loir, dans la famille Guéret, la transmission de l’élevage laitier familial passe par des choix d’investissement…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière