Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Une consommation de viande globalement stable

La consommation de viande bovine a baissé mais celle de viande de volaille a progressé. Les achats des ménages baissent, mais la consommation hors domicile progresse.

Entre 2008 et 2018, la quantité totale de viande consommée par les Français a connu une relative stagnation. Par contre, la viande bovine affiche une tendance baissière. En dix ans, un Français en a consommé deux kilos de moins, soit 23,1 kg equivalent carcasse en 2018. « Le prix élevé de cette viande, ajouté aux discours environnementaux et de santé sur les viandes rouges, contribue à une certaine désaffection des consommateurs» , commente le rapport de FranceAgriMer sur la consommation des produits carnés en 2018.

La consommation hors domicile de produits carnés progresse ! En revanche, les achats des ménages en magasin sont en baisse dans la plupart des catégories, en 2018 par rapport à 2017. La viande de bœuf hors élaborés recule de 5,2 %, la viande de veau perd 1 point en volume. Les achats de viandes ovine et de porc reculent également (environ -3 %). Les volailles entières aussi.

Les produits élaborés progressent

À l'inverse, les découpes, en particulier de poulet, sont consommées plus fréquemment et par un plus grand nombre de consommateurs. Les produits élaborés poursuivent leur progression, comme par exemple le bœuf haché frais (+1,4 % par rapport à 2017). Mais ce sont surtout les élaborés de volailles (panés frais, jambon de volaille, poulet rôti...) qui connaissent de belles progressions (+16 % en cinq ans). La charcuterie est en recul (-2,3 %). « La poursuite de la progression des produits élaborés à base de viandes de boucherie et de volaille témoigne du changement des modes de consommation au détriment des viandes non transformées », souligne le rapport.

Consommation individuelle des viandes en France en 1988, 2008 et 2018

Source : FranceAgriMer
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Repérez-vous les vaches à cellules avec Génocellules ?
Proposé par Seenergi et des distributeurs, le service GénoCellules permet de dénombrer les comptages cellulaires de chaque vache…
Vignette
Elevage laitier et temps libre : « Nous ne voulons pas être absorbés par notre travail »
Au Gaec Lusanbio, en Loire-Atlantique, les associés ont mis en place un système leur permettant de bénéficier d'un maximum de…
Vignette
« Notre outil de monitoring nous met la puce à l’oreille ! »
Dans la Manche, le Gaec du Vivier a investi dans un outil de monitoring pour gérer, sans y passer trop de temps, la reproduction…
Evolution publie deux nouveaux index de santé du pied
Grâce au projet Génosanté, les races Holstein et Pie Rouge disposent des index Résistance aux lésions…
Quand arrive l’heure du vêlage
Bovins Viande
Différents facteurs influencent la durée de gestation, mais c’est bien le veau qui déclenche lui-même le moment de la mise bas…
Tuberculose bovine : les populations de blaireaux suivies au cas par cas
Bovins Viande
L’Anses a publié le 1er octobre 2019 un avis faisant le point sur les mesures de lutte contre la tuberculose bovine dans la faune…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière