Aller au contenu principal

Un veau ballonné

La pneumonie est passée inaperçue, mais pas le ballonnement qui en est la conséquence.
© J.-M. Nicol

Voilà un symptôme embarrassant ! Il l'est tout autant pour le veau, qui en souffre, que pour le véto, qui devra le soigner. Le ballonnement à droite, heureusement rare, s'accompagne bien souvent d'une dégradation rapide de l'état général du jeune qui subit soit une torsion, soit une violente nécrose de la caillette. Il y a toujours urgence ! Et quand le ballonnement n'est qu'intermittent, le véto pensera qu'une boule de poils empêche peut-être sa vidange. Dans les cas où l'animal se porte encore bien, la solution, vous le devinez, est presque toujours chirurgicale.

Mais du côté gauche ? Un ruminant ne vomit pas le contenu de sa caillette dans la paille mais dans le rumen. De jeunes veaux laitiers pas bien en formes, convalescents ou ulcéreux et qui reçoivent malgré tout un seul repas de lait trop copieux, ou bien des veaux qui boivent goulûment au seau un lait peu digeste voient une fraction de ce lait parvenir ou refluer dans le rumen. Les fermentations qu'il y subit détraquent alors son fonctionnement ; le veau boit sans entrain et ballonne seulement après le repas, puis en permanence, tandis que s'installe pour longtemps dans le rumen une flore inadéquate. Votre patience ou votre indifférence ne cessera d'aggraver le trouble et de compromettre la situation.

Même le poumon !

Sur un veau laitier plus âgé ou chez des veaux allaitants, le ballonnement témoigne parfois d'une maladie bactérienne chronique du poumon, lorsque les ganglions devenus très réactionnels grossissent au point de gêner le fonctionnement des commandes nerveuses de la motricité du rumen et de l'éructation. Le tétanos peut aussi être une cause de ballonnement à gauche, tout comme la boule de poils, mais ça n'est pas aussi fréquent.

Vous le voyez, les causes sont variées et j'en passe pourtant d'autres sous silence. Elles ne disparaissent pas seules et par enchantement, de sorte que ce trouble a plutôt tendance à s'aggraver en même temps que le veau dépérit. Pourquoi attendre pour demander au véto de mener l'enquête ?

Un bovin vomit… dans le rumen !

Les plus lus

Éliane Riou. « Dans notre nouvelle TPA 2x16, nos mettons 1h15 pour traire 140 vaches à deux, hors lavage. Une traite rapide et fluide, sans effort physique, c’est 100 % de plaisir ! »
« Dans une salle de traite, ce sont les détails qui font toute la différence »
Au Gaec de Kermouster, dans le Finistère, les associés ont mûri leur projet pour limiter les efforts physiques à la traite grâce…
Monique Provost, éleveuse en Loire-Atlantique « Depuis cinq ans, je nourris mes veaux au lait entier jusqu’au sevrage une seule fois par jour, du lundi au samedi."
« Mes veaux reçoivent six buvées de lait entier par semaine »
Monique Provost, éleveuse en Loire atlantique se simplifie la vie en distribuant du lait entier à ses veaux une fois par jour,…
Olivier et Béatrice Piron. « Nous privilégions un système très simple avec peu de vaches, pour rester efficaces tout en veillant à l'aspect travail. »
« Avec nos 49 vaches laitières, prévention rime avec efficacité économique »
L’EARL Les chapelles, en Ille-et-Vilaine, se distingue avec un système intensif mêlant maïs toute l’année et herbe pâturée.…
Le choix de griffes plus légères et de tuyaux en silicone soulage les bras et les épaules.
« Rénover la salle de traite pour tenir jusqu’à la retraite ! »
Dans le Finistère, le Gaec du Bois Noir a agrandi et rééquipé sa salle de traite, en vue de réduire la durée et la pénibilité de…
Le Casdar Ergotraite inclut une analyse biomécanique des mouvements par « motion capture ».
Traite : des hauteurs de quais trop souvent inadéquates
La hauteur des planchers mammaires à la traite a un impact important sur la posture du trayeur et le risque de troubles musculo-…
Jean-Noël Landemaine avec Marion, sa compagne, et leur fille Louise. « Notre travail a plus de sens. Il est plus technique et plus passionnant qu’avant. J’apprécie le gain d’autonomie pour l’organisation des chantiers de récolte. » 
« Notre conversion bio avec séchoir à foin répond à nos convictions »
Au Gaec Louverné, en Mayenne. Être en phase avec leurs convictions et les attentes sociétales tout en améliorant l’autonomie de l…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière