Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

ASTUCE - Un passage à niveau pour le troupeau

Jean-François Dorenlor dans la Manche, a utilisé des bras mécanisés de portail de maison pour actionner à distance des barrières. Il a reçu le deuxième prix du concours Trucs et Astuces d’agriculteurs de Normandie 2019 (1).

(1) Organisé par les chambres d’agriculture de Normandie en partenariat avec Agrial, la MSA et les services de remplacement. Une vidéo est disponible sur le site de la chambre régionale.
 
 © F. Mechekour

1 D’un côté, les 60 Prim’Holstein du troupeau doivent pouvoir circuler librement entre le robot de traite et les pâtures (8 ha). De l’autre, les tracteurs dédiés à l’élevage empruntent un chemin qui croise celui des vaches pour aller vers le bâtiment ou la fumière. Jean-François Dorenlor a trouvé une astuce pour résoudre les problèmes de croisement sans être obligé de descendre du tracteur pour enlever et remettre les fils. « J’y ai passé l’équivalent de deux jours de travail et cela m’a coûté seulement 200 euros. Je n’ai pas voulu installer un passage canadien parce que cela peut coûter jusqu’à 6 000 euros avec le montage.

 

 
 © F. Mechekour

2 Pour fabriquer les barrières (ici en position fermée pour les tracteurs), Jean-François Dorenlor a modifié d’anciennes barrières. Il a inséré deux tubes en métal à l’intérieur des lices du milieu. Il a également soudé un fer plat verticalement pour les renforcer. L’emplacement du fer plat a été choisi de façon à ne pas gêner le croisement entre les deux barrières lorsqu’elles sont actionnées.

 

 
 © F. Mechekour

3 Les barrières se croisent l’une dans l’autre de manière à ouvrir totalement le passage soit aux vaches soit au tracteur. Petit bémol, lors de leur croisement, il y a un court laps de temps où une vache un peu trop téméraire pourrait se faufiler entre les barrières.

 

 
RLA340_clé

4 Une télécommande présente dans le trousseau de clés de deux tracteurs permet d’actionner les barrières à distance.

 

 
verrin

5 Le système de vérins motorisés avec télécommande a coûté environ 200 euros. La motorisation est prévue pour un portail de 250-300 kg. « Le plus important ce n’est pas le poids de la barrière mais qu’elle soit bien axée lorsqu’on la fixe sur le poteau en béton. » En l’absence de réseau électrique, les moteurs peuvent être alimentés par des panneaux solaires. Ce système peut donc être installé partout

dans une exploitation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
L'accord entre Sodiaal et Lidl revalorise le prix du lait à 380 euros toutes primes confondues
Sodiaal et Lidl renouvellent un accord tarifaire qui concernera tous les volumes de lait, fromages et yaourts sous MDD et marques…
Raclette © V. Ribaut / Les Studios ...
Fermiers Savoyards : +50 € sur 3 ans !

Une revalorisation historique du prix du lait de 50 €/1 000 l étalée sur trois ans a été validée par le…

L’effraie associe le bruit d’une détonation, l’émission d’un leurre en haut d’un mât et l’effet de surprise liée à la fréquence aléatoire. © Proxalys
Volatiles : Combiner différents modes d’effarouchement
Pour réduire l’accoutumance des oiseaux aux effaroucheurs, mieux vaut mixer les effets sonores et visuels, avec une fréquence…
Frédéric (à gauche) et Damien Tijs (à droite), éleveurs. « Notre passage au bio ne chamboulera pas notre système mais c’est un nouveau défi. » © E. Bignon
« Du tout herbe au bio, il n’y a plus qu’un pas »
Au Gaec de la Grosse Haie, en Meurthe-et-Moselle, les associés ont bâti un système tout herbe, autonome et économe, qui résiste…
Premiers essais prometteurs pour le désherbage électrique
Portail réussir
Elle s’appelle Electroherb. Cette innovation permet d’éliminer les mauvaises herbes en les « électrocutant ». Une alternative aux…
« Cohérence, adaptabilité des systèmes, savoir-faire sont des facteurs clés de la réussite économique », affirment les experts des Cerfrance d’Auvergne-Rhône-Alpes. © B. Griffoul
En lait bio, des revenus qui vont du simple au triple
Une étude des Cerfrance d’Auvergne-Rhône-Alpes montre de grandes disparités de performance économique au sein des exploitations…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière