Aller au contenu principal

Wisium
Un biberon aliment rempli de Nursy baby

Le biberon Nursy Baby  développe la consommation d'aliments dès les premiers jours de vie.  © A.Conté
Le biberon Nursy Baby développe la consommation d'aliments dès les premiers jours de vie.
© A.Conté

La firme services Wisium lance Nursy baby, un aliment granulé distribué individuellement avec un biberon. « L’éleveur n’a qu’un seul geste à faire pour trois semaines : fixer le biberon qui contient le kg d’aliment consommé sur cette période sur la barrière de la case du veau. Il doit juste veiller à mettre la tétine dans le bon sens », souligne l’entreprise. Nursy Baby se présente sous forme de petits vermicelles très appétents, avec des ingrédients à haute digestibilité (céréales extrudées, soja 3P swetan, levures…). Cet aliment haut de gamme, destiné à booster l’élevage de la génisse, est vendu en sac de 8 kg (2 €/kg). Le biberon est commercialisé entre 15 et 20 €, la tétine (2 à 3 €) est à changer tous les trois veaux.

Wisium propose aussi Antacid One qui associe des substances tampon ayant une efficacité comparable ou supérieure au bicarbonate de sodium sans  en contenir et sans augmentation du coût."Le marché du bicarbonate de sodium est actuellement très tendu et son prix très volatil". Antacid One s’utilise en relais d’Antacid Start une fois le silo stabilisé, sur les rations à risque acidogène.

Premier acteur de premix français

 Neovia, la filière spécialisée en nutrition animale de la première coopérative agricole française in Vivo, a été rachetée par le groupe américain ADM. cette acquisition place ADM au 4ème rang mondial des premix et services. Wisium est le nom retenu par le groupe américain pour porter son activité firme services dans le monde. En France , Wisium est le premier acteur en premix et le deuxième en minéraux. La firme services détient 34% du marché français premix ruminants et 17% du marché des minéraux.

 
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Amédée Perrein, gérant de la société Silphie France. « La silphie améliore l’autonomie en protéines. Elle peut être distribuée à des vaches laitières à hauteur de 30 %. » © Silphie France
La silphie, une pérenne remise au goût du jour
Avec plus de 3 000 hectares implantés en France 2021, la surface en silphie a été multipliée par trois par rapport à 2020. Après…
Le kernza est loin d'avoir livré tous ses secrets.  © O. Duchene
Le kernza, une graminée pérenne
Encore très peu connu, le kernza est une plante multiusage : fourrage, grain, agronomique, voire énergétique.
Damien Lacombe, président de Sodiaal
Sodiaal: un résultat courant 2020 tout juste à l’équilibre
La coopérative laitière annonce en 2020 un résultat courant consolidé à 1,3 millions d’euros, et un Ebitda au même niveau qu’en…
Le moha est plutôt destiné à la fauche. Ici, une variété tardive, pour optimiser la valeur alimentaire.  © Cérience
Le moha, pour produire en peu de temps
Plus utilisé que le millet perlé, le moha est réputé monocoupe. Il est pourtant capable de repousser et d'offrir une deuxième…
Laurent Bernadieu, éleveur. Au fond, la stabulation des vaches et le poulailler en prolongement. © B. Griffoul
Laurent Bernadieu dans les Landes : « Je ne me voyais pas faire autre chose que du lait »
Un subtil équilibre entre plusieurs activités, dont un atelier laitier d’une cinquantaine de vaches bien géré. Telle est la…
En bonnes conditions, avec un semis fin mai, le teff grass peut être exploité de début juillet à octobre. © Emergence
Le teff grass doit encore être apprivoisé
De bonne valeur alimentaire, multicoupe et aimant la chaleur : le teff grass est prometteur. Mais l'implantation est très…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière