Aller au contenu principal

Pourquoi le lait de ma vache contient-il du sang ?

Des petits vaisseaux qui éclatent, un traumatisme de la mamelle, des troubles de la coagulation... Différentes causes sont possibles. 

Au quatrième vêlage et avec une fièvre de lait. © J.-M. Nicol
Au quatrième vêlage et avec une fièvre de lait.
© J.-M. Nicol

Parfois un seul quartier, parfois plusieurs ; parfois du sang quasiment pur ou plus souvent du lait contenant du sang, et il n'en faut guère que quelques millilitres pour colorer le lait d'un quartier et le rendre impropre à la consommation. Au moment du vêlage, généralement d'une multipare, avec du lait plus brun que rouge et plusieurs quartiers atteints, cette hémolactation traduit la rupture de petits vaisseaux sanguins, souvent associée à l'hypocalcémie qui la favorise. Cette vache mérite un traitement calcique, surtout si elle a une mamelle peu remplie et qu'elle n'est pas dans son assiette.

Que faire en présence de caillots

En dehors de cette période et sur une vache au comportement normal, vous pensez qu'est survenu un traumatisme de la mamelle, et à l'occasion un saignement. En présence de caillots vous aurez probablement raison, encore que cela puisse être un signe de rupture du ligament suspenseur de la mamelle dont les conséquences sont très problématiques. Si des caillots bloquent le canal et interrompent la traite, ne vous acharnez pas à les extraire en forçant le passage : vous élimineriez la kératine et dilateriez à l'extrême ce canal qui perdrait aussi son herméticité. Broyez-les plutôt entre deux doigts lorsqu'ils se trouvent dans la citerne du trayon pour assurer la vidange au moins partielle du quartier. Aucun traitement intramammaire ne peut prétendre favoriser la guérison d'une telle hémorragie, mais un médicament protecteur des petits vaisseaux sanguins de la sphère mammaire, administré par voie générale, peut y contribuer utilement. Il n’est pas rare qu'après un saignement important, puis quelques jours au cours desquels le lait semble de nouveau normal, il y ait une « récidive ». Elle correspond seulement à la dissolution naturelle des quelques caillots restés bloqués en haut de la mamelle et ne requiert aucun traitement.
Quoi d'autre ? Rarement, des troubles de la coagulation associés à une intoxication ou à la leptospirose peuvent aussi rougir le lait et, dans ce cas, des quatre quartiers.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Jean-Baptiste Decheppe. "Avant, on distribuait la ration le matin. Le problème, c'est que quand arrivait le soir, non seulement la ration était déconcentrée car les vaches avaient trié toute la journée, et en plus elles n’avaient pas forcément toujours suffisamment à manger durant la nuit. " © DR
« En distribuant la ration le soir, les bouses sont beaucoup plus homogènes »
Distribuer la ration le soir a eu un impact positif sur le troupeau. Jean-Baptiste Decheppe, éleveur dans le sud de la Meuse, en…
Ludovic Ménoret préfère se concentrer sur la production de lait plutôt que sur les cultures. © V. Bargain
« Seul sur mon exploitation laitière, je délègue tous les travaux de culture »
Installé en 2016, Ludovic Ménoret a choisi de déléguer presque tous les travaux des champs. Un fonctionnement qui permet de…
Les quatre associés du Gaec des Sources. « L’empreinte carbone nous servira d’indicateur dans l’amélioration de nos pratiques. » © E. Bignon
"Notre exploitation laitière va vendre des crédits carbone"
Commercialiser leur réduction d’émission de gaz à effet de serre sur le marché volontaire des crédits carbone : c’est ce que le…
400 vaches mortes : les éleveurs laitiers victimes des éoliennes attendent un ultime rapport
En Loire-Atlantique, deux élevages accusent les éoliennes toutes proches d’entraîner de graves troubles sur leurs animaux. Une…
Brexit : qu’est-ce qui change pour l'agriculture ?
Entre le Royaume-Uni et l’Union européenne à 27, le pire n’est pas arrivé. Il n’y a ni droits de douane ni contingents sur les…
David Barbot. « C’est un mode d’élevage simple qui n’apporte que du positif. » © F. Mechekour
[Elevage bio] À l'EARL de l'Epannerie, les veaux commencent à pâturer à 15 jours
Installé en bio dans la Manche, David Barbot élève ses veaux femelles nés au printemps dans un enclos aménagé, dès l’âge de 10…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière