Aller au contenu principal

Pourquoi faut-il être fier d’être éleveur laitier ?

Parfois malmené et poussé à évoluer par la société, l’élevage laitier a pourtant de nombreux atouts tant d’un point de vue de l’équilibre alimentaire, de l’environnement ou encore du dynamisme économique et territorial de l'Hexagone. C'est ce qu'avance la FNPL dans plaidoyer Fiers d’être éleveurs laitiers français.

Eleveur laitier souriant avec une vache dans une prairie
« Ce plaidoyer met en avant les vertus de la filière lait », explique la FNPL.
© E. Bignon

« Dire du positif de l’élevage, ce n’est pas être naïf », a lancé Thierry Roquefeuil, président de la FNPL, à l’occasion du Space où le syndicat a présenté une version détaillée de son plaidoyer Fiers d’être éleveurs laitiers français.

Autour de trois axes, l’alimentation durable, la préservation de l’environnement et la contribution de l’activité socio-économique des territoires, la FNPL met en avant des études scientifiques sur l’intérêt de l’élevage laitier.

L’élevage laitier, base d’une alimentation équilibre

Premier point : la santé et l’équilibre alimentaire. Les produits laitiers sont très riches en nutriments notamment en protéines nécessaires à la constitution des cellules ; en oligo-éléments (zinc) ; et en vitamines. La vitamine A qui contribue essentiellement à la vision ainsi qu’à la protection de la peau et la vitamine B (B2 et B12) utiles pour le métabolisme.

Lire aussi : « Communiquer sur mon métier auprès du grand public est devenu mon second job » 

Sans oublier, le calcium ! Avec une teneur de 120 mg/100ml de lait, c’est un nutriment essentiel pour l’édification du squelette et le maintien du capital osseux. « Le lait est le partenaire numéro 1 du capital osseux de l’être humain, assure le manifeste. C’est un allié incontournable de la santé des Français. » Selon le Programme national nutrition santé, qui émet les recommandations nutritionnelles, il est recommandé de consommer deux produits laitiers par jour.

L’élevage laitier, une solution pour l’environnement 

Deuxième argument en faveur de l’élevage laitier : « Il participe à la préservation de l’environnement avec l’apport de matière organique et la présence des prairies qui sont des éléments favorables sur la qualité des sols. » Ses prairies contribuent également au maintien de la biodiversité.

Côté carbone, il est estimé que les prairies stockent quelque 235kg de carbone par hectare et par année rappelle le plaidoyer de la FNPL Fiers d’être éleveurs laitiers français.

L’élevage laitier, une source dynamique pour l’économie

Troisième atout de l’élevage laitier : sa contribution à l’activité socio-économique des territoires.  C’est 250 000 emplois directs et indirects, rappelle la FNPL. 

La mise en place de la transformation à la ferme et de circuits courts permet également la création de valeur ajoutée au sein même des exploitations.

 

Chiffre clé

90 %

C’est la part des troupeaux laitiers qui en France (au minimum 120 jours par an) 

Les plus lus

Ramassage de vaches laitières de réforme avant le transport vers l'abattoir
Quel est le prix d'une vache laitière de réforme ?

L'année 2023, le prix de la vache laitière de réforme aura été marquée par le retour de la saisonnalité, après…

tous les membres associés et salariés du Gaec de l'Alliance en Moselle.
Installation en Gaec : « Malgré mon jeune âge, les associés m’ont rapidement fait confiance »
En Moselle, le Gaec de l’Alliance a accueilli Victor Cordel lorsqu’il n’avait que 24 ans. Le jeune agriculteur s'est très vite vu…
Georges Marhic, éleveur laitier en Vendée
Installation en élevage laitier : « Je transmets ma ferme neuf ans avant ma retraite »
Georges Marhic, éleveur laitier en Vendée a décidé de transmettre, avant la fin de sa carrière, son exploitation à un ancien…
Près de 1000 producteurs de lait adhérent aux six OP Sunlait. La crainte d'une non collecte de lait à partir du 8 mars est présente, même si Savencia assure qu'elle a ...
Sunlait contre Savencia : à quatre semaines de la fin de leur contrat, les producteurs cherchent des solutions

Pour pousser l'industriel à discuter avec elle, Sunlait annonce qu'elle va se pourvoir en cassation contre Savencia, et qu’…

Elevage laitier bio
Comment évolue le prix du lait bio ?

Alors que l'écart entre le prix du lait bio et le prix du lait conventionnel n'était plus que de 40 euros les 1000 litres…

Aurélie Hudry, une des associés du Gaec Les chênes clairs, en Haute-Savoie : « Ce n'est pas que l'essai du jeune ; c'est l'essai de tous les associés, autour d'un projet ...
Installation en Gaec : « Nous avons réalisé un suivi en relations humaines lors de notre année d'essai »

Aurélie Hudry, une des associés du Gaec les chênes clairs, en Haute-Savoie, a réalisé deux essais avant de s’installer. Le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière