Aller au contenu principal
Font Size

Les saisies de viande sont consultables sur internet

En se connectant sur le portail du comité régional d’Interbev, des données sur les saisies de viande, qui ne parvenaient pas toujours jusqu’à l’éleveur, sont désormais accessibles. L’information arrive dans la fin de la semaine suivant celle de l’abattage. L’interface est conçue pour faciliter l’analyse des évènements. On peut trier par abattoir, date, catégorie d’animaux… La gravité de la saisie est identifiée par une échelle de couleur. Une fiche pédagogique par motif de saisie explique l’origine, le mécanisme de formation des lésions causées, les facteurs favorisant sa survenue, et les mesures à prendre pour éviter sa réapparition. Ces fiches permettent de comprendre pourquoi la saisie a été réalisée, et pourquoi elle est partielle ou totale. « Un éleveur peut par exemple, au vu de ces données, se rendre compte que plusieurs péritonites ont été déclarées dans les derniers dix-huit mois, ce qu’il n’a pas forcément en mémoire. De quoi l’inciter à se pencher sérieusement sur le risque que ses animaux ingèrent des corps étrangers », illustre Jean-Yves Kerveillant, directeur de Normabev. « Les données peuvent aussi être extraites pour en discuter avec son vétérinaire si besoin ». Péritonites et péricardites de différentes formes, emphysème, arthrite, abcès, bronchopneumonie, infliltration hémorragique… quatorze groupes de motifs de saisie sont renseignés. Concernant les abats, ne figurent dans les informations pour l’instant que la douve du foie et la stéatose. La remontée de toutes les autres données concernant les abats est en train d’être organisée par la DGAl.  Les éleveurs qui ne consultent pas encore leurs données d’abattage peuvent se renseigner auprès de leur comité régional Interbev pour se procurer identifiant et code d’accès.

www.interbev.fr/interbev/comites-regionaux/

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Le projet prévoit la construction sur le site de Houlbec-Cocherel d’une nouvelle stabulation en logettes pour 234 vaches laitières, en complément de celle existante pour 400 vaches.© DR
Un projet de 634 vaches dans l’Eure suspendu à la décision du Préfet
Pourra-t-il se faire ou pas ? Le projet d’une ferme de 634 vaches fait du bruit en Normandie. Le Préfet réclame quatre nouvelles…
 © D. Briand
Une astuce pour remplir les boudins de lestage
Dans l’Orne, Yoan Gallot, fils d’agricultrice, a créé une astuce pour faciliter le remplissage des boudins de lestage qui…
Covid-19 : 48 millions de litres de lait non produits en avril
Près de 40% des élevages laitiers ont réduit leur production en avril. Tous bénéficieront de l’aide de 320 €/1000 l prévu par le…
Rozenn et Gilles Héluard. « Nous essayons de valoriser au maximum les effluents pour limiter les achats d’engrais minéraux. » © Gaec Héluard
Au Gaec Héluard, les effluents couvrent la moitié des besoins en azote
Dans le Morbihan, Rozenn et Gilles Héluard valorisent au mieux les engrais organiques pour réduire la facture des engrais…
Dominique et Adrien Durécu « Nous valorisons beaucoup mieux nos prairies avec des petites parcelles. Les vaches pâturent plus et mieux. Et le résultat est payant ! » © E. Bignon
« Les vaches pâturent plus et mieux grâce au pâturage tournant dynamique »

La ferme de Dominique Durécu et de son fils Adrien, qui va s’installer au 1er juillet, possède un vrai…

stabulation vaches laitières SCL Elevage du Pla
« Notre litière malaxée est en paille broyée »
A la SCL Elevage du Pla, à Momères, dans les Hautes-Pyrénées, les éleveurs ont sept ans de recul avec leur…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière