Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Prix du lait : Le lait LSDH est reconnu équitable

Avec ses contrats tripartites, une formule de prix du lait intégrant les coûts de production, des démarches différenciantes et équitables, la laiterie Saint Denis de l'Hôtel affiche un prix du lait payé 2019 à 381,84 €/1000 l.

En moyenne sur l'année 2019, la Laiterie Saint Denis de l'Hôtel (LSDH) a payé le lait 339,86 €/1000 l en prix de base 38-32 hors primes et compléments, et 381,84 €/1000 l en prix moyen payé. "L'année 2020 démarre sur les mêmes bases, avec une saisonnalité négative sur le premier semestre et positive sur le second", précise Philippe Leseure, directeur Filières LSDH.

Une collecte 100 % différenciée

Ce prix est le fruit d'une stratégie de laits différenciés, répondant aux attentes sociétales. Aujourd'hui, la collecte laitière de la LSDH provient « à 100 % de fermes qui respectent un cahier des charges exigeant sur le bien-être animal, l’alimentation animale sans OGM, l’accès au pâturage… », pointe Philippe Leseure. Ces démarches contiennent aussi un engagement sur la rémunération des producteurs de lait.

90 millions de litres conformes au décret sur le commerce équitable Nord-Nord

Le groupe LSDH a récemment fait certifier ses "démarches de lait équitable par un organisme indépendant, le bureau Véritas, suivant un référentiel conforme au décret sur le commerce équitable Nord/Nord", indique Philippe Leseure. LSDH y répond avec un prix payé au producteur calculé sur la base des coûts de production. Pour le lait, "ce positionnement prix a été défini grâce aux coûts de production étudiés par l'Institut de l'élevage et négociés avec l'organisation de producteurs APLBC (Association des producteurs de lait du bassin Centre)". Pour le moment, sont concernés "environ 90 millions de litres de lait par an, sous les marques C'est qui le patron, Auchan, Monoprix et une petite référence chez Casino". Sur une collecte totale de 270 millions de litres auprès de 410 fermes sur 17 départements.

LSDH a fait le choix de "rémunérer ses producteurs tous les mois (pas de régularisation en fin d'année) : chaque centime récupéré pour l'équitabilité est reversé au producteur dès le mois suivant". Les contrats tripartites mis en place avec l'APLBC permettent de garantir et de valoriser les engagements.

Pour rappel, le groupe Laiterie Saint Denis de l'Hôtel (LSDH) est polyvalent : lait et crème UHT, boissons végétales, salades prêtes à l'emploi...

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Anthony, Christian et Evelyne Ripoche. « Cette technique nous a bluffés. Désormais, à tout moment de la journée, les vaches accèdent exactement à la même composition de ration. » © DR
« Nos vaches ne trient plus grâce au compact feeding »
Le Gaec Ripoche, dans le Maine-et-Loire, ajoute de l’eau à la ration pour obtenir un mélange condensé et homogène. Tel le…
Alain Piet. « Le simple fait d’ajouter de l’eau dans la ration a boosté la production laitière. » © E. Bignon
Compact feeding : "Je ne reviendrai pas en arrière"
Le Gaec du Puits, dans le Maine-et-Loire, converti au compact feeding depuis un an et demi, prépare sa ration en…
Loren Duhameau. « Pour faire ce métier, il faut vraiment être mordu. Il y a des jours où j’ai envie de tout arrêter. Mais tant que j’ai du soutien, ça va. » © J. Pertriaux
« Les femmes ont autant leur place que les hommes ! »
À Caligny dans l’Orne, Loren Duhameau s’est installée en individuel à 25 ans. Une installation précipitée par des circonstances…
Un rail électrifié fixé à al charpente guide la pailleuse. © C. Armager
Bâtiment d’élevage : « La pailleuse suspendue améliore nos conditions de travail »
À la tête d'un troupeau de 85 laitières, les associés du Gaec Amarger, dans le Cantal, ont investi dans une pailleuse suspendue…
carcasse de vache laitière Prim'Holstein
[Covid-19] Les prix des vaches de réforme baissent début avril
Les abattages de vaches laitières de réforme et les prix baissent depuis le début du confinement (semaine 12). Les prix baissent…
Etude de l'Institut de l'élevage : Quelles pratiques pour des veaux laitiers plus robustes
L’Institut de l’élevage a conduit une étude multipartenariale(1) sur les pratiques des éleveurs pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière