Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Lactalis et l'OP Lait bio Seine et Loire s'accordent sur un prix à 473 €

Un accord entre Lactalis et l'OP Lait bio Seine et Loire abouti à un engagement sur un prix du lait de base bio moyen de 473 €/1000 l pour l'année 2019, soit une hausse de 5 € par rapport à 2018. Cet accord va de paire avec la construction "d'un plan de progrès des exploitations laitières bio suivant les attentes exprimées par le consommateur. Les objectifs d'amélioration continue portent sur la composition de l'alimentation des vaches laitières, le pâturage, le bien-être animal et la préservation de la biodiversité, et seront suivis aux moyens d'indicateurs", indique l'OP. "L'OP et Lactalis travaillent désormais à la rédaction d'un contrat cadre définissant le mode de détermination du prix du lait de base, prenant en compte l'évolution des marchés et des coûts de production, et intégrant les engagements de qualité et de pratiques de production mises en œuvre par les éleveurs dès cette année."

L'OP Lait bio Seine et Loire représente 350 fermes adhérentes (dont 150 livrant Lactalis), en contrat avec six laiteries privées qui collectent du lait bio dans le Nord-Ouest de la France auprès de 600 exploitations.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Vous aimerez aussi

Vignette
Aux États-Unis, des conditions moins stimulantes pour la production laitière

La marge sur coût alimentaire en 2018 a été une des plus basses depuis 2013 aux États-Unis…

Vignette
Biolait régule les volumes pour limiter ses excédents de printemps
Le premier collecteur de lait bio français (1) veut limiter ses excédents de printemps sans pénaliser la…
Vignette
Lactalis soutient toujours l'essor du lait bio
Un accord sur le prix du lait bio 2019 a été conclu entre Lactalis et les OP bio, de 5 €/1 000 l supérieur à celui de 2018.
Vignette
« Ce qui nous motive, c’est le retour aux producteurs »
Entretien avec Thierry Roquefeuil, président de la FNPL, deux semaines après la fin des négociations commerciales sur les marques…
Vignette
Le contrat laitier est à l'initiative de l'éleveur

Suite à la loi issue des EGA, les contrats laitiers entre producteurs et collecteurs transformateurs doivent être mis en…

Vignette
Agrial cherche encore des éleveurs bio

La prime de conversion est passée de 30 à 40 €/1000 l depuis le 1er avril 2019, pour les…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière