Aller au contenu principal

La servante de salle de traite pour ne pas perdre de temps

La servante de salle de traite, roulante ou suspendue, permet d’avoir le matériel d’hygiène à portée de main.

Les servantes sont équipées de seaux et bacs mobiles pour faciliter leur nettoyage. © Cosnet La Gée
Les servantes sont équipées de seaux et bacs mobiles pour faciliter leur nettoyage.
© Cosnet La Gée

Avoir tout ce qui est nécessaire à l’hygiène de traite sous la main : lingettes, produits de trempage et de traitement... Les déplacer facilement. Bref, ne pas perdre de temps à leur courir après. Tel est l’intérêt d’une servante de salle de traite. La référence en la matière, c’est la société Cosnet La Gée, qui propose deux modèles : une servante roulante et une servante suspendue. La première est plus adaptée aux petites salles de traite. Très maniable, elle permet de déplacer le matériel d’hygiène dans la fosse. La seconde, suspendue sur un rail, convient mieux aux grandes salles de traite, type TPA notamment. Elle permet d’avoir le matériel à hauteur des intervenants sans encombrer le sol pour le nettoyage. La servante roulante est équipée d’un seau de 16 litres renforcé pour les lavettes propres, d’un bac inférieur pour les lavettes sales et d’un bac à poignée pour les produits d’hygiène. Sur la servante suspendue, tous ces équipements sont doublés. Toutes deux sont construites avec un châssis galvanisé. Elles sont distribuées principalement dans des magasins physiques, coopératives et autres Lisa. On les trouve aussi sur quelques sites Internet. Prix : moins de 300 € HT pour la servante roulante ;  autour de 400 € HT pour la servante suspendue.

Lire aussi : Des astuces pour la sécurité et le confort en sale de traite

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

 © E. Bignon
Vaches laitières : Faut-il remettre en cause la notion d’alimentation à volonté ?
Restreindre l’alimentation des vaches les moins efficientes pour la ramener au niveau de celle des plus efficientes permettrait-…
« Je ne saurais plus traire sans exosquelette »
Valérie Savary, éleveuse à Zutquerque dans le Pas-de-Calais, recourt depuis quatre mois à l’exosquelette pour l’assister lors des…
Formule de prix du lait : Les indicateurs coût de production réévalués
L'observatoire "coût de production" du Cniel s'enrichit de nouveaux fournisseurs de données et de davantage d'…
Dans tous les grands pays laitiers, le même matériel de référence sera bientôt utilisé pour calibrer les analyseurs. © D. Hardy
Qualité du lait : le changement au niveau des cellules repoussé au début d’année
Le recalibrage annoncé des analyseurs aurait, à l’échelle d’une entreprise, un impact de 1 à 2 euros pour 1 000 litres. Pas…
Peut-on lutter contre l’obsolescence des robots de traite ?
Machinisme
La longévité des robots de traite repose sur la bonne réalisation des opérations de maintenance et le soin apporté au quotidien…
Un fort amaigrissement en début de lactation: mieux vaut contrôler le taux de BHB de ces vaches. © O. Crenn
Pourquoi ces vaches démarrent-elles mal leur lactation ?
Depuis trois mois, les vaches fraîches vêlées ne démarrent pas en lait, les chaleurs sont discrètes… Dans le cas de cet élevage…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière