Aller au contenu principal

Energie : Even et Guyot s’associent pour monter une chaufferie à bois déchet

Du bois en fin de vie d’origine bretonne sera le carburant de la future chaufferie que l’entreprise Guyot construit à côté du site de transformation laitière Laïta. Cette énergie renouvelable se substituera au gaz.

Even a signé le 7 septembre un contrat de fourniture de vapeur auprès de Guyot énergie, sur 15 ans.
Even a signé le 7 septembre un contrat de fourniture de vapeur auprès de Guyot énergie, sur 15 ans.
© Even

C’est un projet entre deux entreprises bretonnes - Guyot et Even -, qui va permettre à Even et à sa filiale laitière Laïta de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 50 % à horizon 2025 sur le site transformation laitière de Créhen dans les Côtes d’Armor. La chaufferie biomasse sera alimentée en énergie renouvelable issue de bois en fin de vie, considéré comme un déchet (palettes, étagères cassées…) et d’origine bretonne.

Ce bois déchet se substituera au gaz pour 70 % des besoins en vapeur du site de Créhen. « Cette énergie se substitue au gaz du réseau, qui est d’origine fossile pour l’essentiel. Nous conservons le gaz pour 30 % de nos besoins », précise Fabien Russias, directeur général de Laïta. Outre l’intérêt carbone, cela permet à Laïta d’être moins exposée à la volatilité du prix du gaz et de sécuriser son approvisionnement.

Even n’investit pas dans la chaufferie

Le groupe Guyot, qui cherche à produire de nouvelles énergies à partir de déchets non recyclables, sait traiter le bois en fin de vie. Il en fait un combustible qui va alimenter cette chaufferie d’une capacité de 9 méga watts, soit l’équivalent de l’énergie nécessaire pour chauffer plus de 5 600 logements.

Le chantier devrait s’achever courant 2025. Le groupe Guyot finance les 16 millions d’euros d’investissement, et bénéficie d’un soutien de l’Ademe. Even a signé le 7 septembre un contrat de fourniture de vapeur sur 15 ans auprès de Guyot énergie. Le prix est fixé sur toute la période afin de couvrir les coûts d’investissement et d’exploitation. Il peut être révisé pour tenir compte de l’inflation sur les coûts d’exploitation.

Les plus lus

Christophe Baudoin, 36 ans, et son frère Vincent, 40 ans, ne craignent pas d’essayer de nouvelles pratiques pour produire plus de lait et maîtriser les charges.
« Avec un seul robot, nous produisons 1 million de litres de lait »
Le Gaec des sapins, en Loire-Atlantique, produit 1 million de litres de lait avec 83 vaches et un seul robot tout en…
Jérôme Curt, éleveur à la ferme du trèfle.
Bâtiments pour bovins : « Notre stabulation se rapproche du plein air »

La Ferme du trèfle, dans l’Ain, a monté un bâtiment novateur axé sur le bien-être animal. Pad cooling, toiture en Bartic,…

Selon Cyril Bapelle, vétérinaire nutritionniste (à gauche), « il faut réfléchir la gestion des mycotoxines en particules ingérées par vache et par jour ».
Mycotoxines : « Nous avons perdu 4 litres de lait par vache »

Dans la Manche, Romain Boudet, installé en individuel, a vu ses résultats techniques chuter après l’ouverture du silo de maïs…

En 2023, Baptiste et Léo Blanchard ont séché 600 tonnes de foin à 87 à 93 % MS, 350 tonnes de maïs grain et 40 tonnes de bois déchiqueté.
Foin : « Avec un séchoir à plat autoconstruit dans un ancien bâtiment, nous limitons l’investissement »

Éleveurs en Mayenne, Baptiste et Léo Blanchard ont transformé un ancien bâtiment à taurillons en séchoir en grange à plat.…

Robot de traite : quel gain de production laitière lors du passage de la salle de traite au robot ?

Le passage de la salle de traite au robot de traite s’accompagne d’un gain de production par vache laitière. À paramètres…

vaches à la traite
Contrôle laitier : le rendement des vaches laitières a augmenté en 2023

Les résultats 2023 du contrôle laitier montrent une hausse de la productivité de 60 kg à 8938 kg de lait par lactation.…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière