Aller au contenu principal

En Gaec, une communication et une organisation bien rodées ça compte !

Agenda commun, groupe WhatsApp, roulement, polyvalence… aident les trois associés du Gaec Varin au quotidien. 

La construction d’un vaste bureau indépendant (10 000 €) a été le premier investissement du Gaec. Les associés s’y rassemblent au quotidien.
© E. Bignon

Pour qu’un Gaec fonctionne bien, l’entente entre associés est primordiale, les trois associés du Gaec Varin en Seine-Maritime le savent. S’ils s’entendent bien, les trois frères n’avaient pour autant jamais travaillé ensemble avant l’installation des jumeaux. Pour se donner toutes les chances et faciliter les relations entre associés, ils ont pris le temps, en 2012, de suivre une formation sur le travail à plusieurs organisée par la chambre d'agriculture.

Équipé d’un vestiaire et d’une kitchenette, le bureau est le centre névralgique de l’exploitation. Les associés s’y retrouvent tous les matins pour prendre le petit-déjeuner ensemble. « L’occasion de faire le point sur ce que l’on a fait et ce que l’on va faire. Nous sommes indépendants dans nos tâches, chacun a des responsabilités définies, mais on tient à s’informer mutuellement », indique Marc Varin. Les associés communiquent aussi beaucoup sur un groupe WhatsApp pour les petites choses du quotidien : telle vache vient de vêler, j'ai besoin d'un coup de main, la comptable passera jeudi...

Les jumeaux sont davantage tournés vers l’élevage, mais tout le monde fait de tout. Sauf les traitements phyto, qui restent réservés à Guy. L’organisation est bien huilée. Le matin : il y en a un qui trait, un autre rentre les vaches, paille et s’occupe des veaux, et le dernier nourrit les vaches et génisses. Le soir : c’est le même schéma, mais celui qui a alimenté le troupeau ne revient pas. Ce roulement change toutes les semaines. Chaque associé est d’astreinte un week-end sur trois, du samedi midi au lundi midi (2 h 30 de travail le samedi soir et 5 h le dimanche).

Lire l'article complet  "Trois frères qui jonglent entre simplicité et efficacité sur leur exploitation laitière"

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Un salarié a été embauché pour la traite du soir, cinq jours par semaine et un dimanche sur trois. © R. Marqué
Au Gaec Dyna'Milk en Ille-et-Vilaine : « Nous avons vendu le robot et réinvesti dans une salle de traite pour nos 125 vaches »
À l’occasion de son agrandissement, le Gaec Dyna’Milk a fait machine arrière sur la stratégie de traite. Les associés ont préféré…
Olivier Granjard, éleveur dans le Rhône © A. Batia
 « Nous avons beaucoup moins de vaches debout dans les logettes »
Au Gaec Granjard dans le Rhône, la modification de la hauteur de la barre au garrot a eu un impact positif sur le bien-être, la…
Classement des groupes laitiers dans le monde, par chiffre d'affaires
Le top 20 des laiteries dans le monde en 2020
Les deux transformateurs laitiers leader en Chine poursuivent leur progression dans le classement Top 20 de la Rabobank pour…
"Le génotypage nous permet d'élever moins de génisses"
En ciblant le renouvellement sur les meilleures génisses et vaches, le Gaec Cadro atteint aujourd'hui 125 points d'ISU contre 101…
Gildas Lannuzel (à gauche) avec son apprenti Jean-Baptiste Colin. « Après mon accident, l’équipement m’a permis de gérer 90 % des inséminations à distance sans diminuer les résultats de repro du troupeau. » © DR
[Détection des chaleurs] « J’utilise des boucles auriculaires et des colliers »
Dans le Finistère, Gildas Lannuzel détecte les chaleurs de ses 65 Holstein avec 30 boucles auriculaires. Pour les génisses, il a…
Florian Salmon. « La diversité des systèmes de production rend plus difficile l’investissement collectif en matériel. »  © F. Mechekour
« Je cible mes investissements sur l’atelier lait »
En Ille-et-Vilaine, Florian Salmon a misé sur des robots de traite, la délégation de la distribution de la ration des vaches, le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière