Aller au contenu principal

Elle pousse encore

Des efforts violents huit heures après le vêlage.
© J.-M. Nicol

Elle a vêlé depuis quelques heures et la voilà qui lève la queue et pousse de temps à autre. Cela n’a rien d’étonnant si la totalité du placenta n’est pas expulsé, et c’en est même un signe assez fidèle qui peut tout aussi bien annoncer d’autres ennuis pour lesquels vous auriez intérêt à prendre les devants.
Il peut témoigner, plus souvent chez une allaitante que chez une laitière, de contractions excessives qui précèdent bien souvent de quelques minutes à quelques heures un renversement de matrice. Il peut aussi témoigner qu’un jumeau en mauvaise posture est resté bloqué dans une corne utérine, ce qui survient régulièrement au cours d’un vêlage prématuré qui associe toujours, comme pour mieux vous induire en erreur, une rétention placentaire. Dans tous les cas, vous devriez sans tarder, mais avec toute l’hygiène requise, passer votre main gantée dans le vagin, puis profondément dans l’utérus à la recherche d’un jumeau ou de la corne utérine repliée. Attendre est une mauvaise option qui conduira à une impasse lorsque vous appellerez le vétérinaire pour extraire un veau 24 heures après l’expulsion de son jumeau.

Des blessures aussi

Quoi d’autre ? Une blessure du col utérin ou du vagin, ou plus rarement celle du rectum écrasé au cours de l’expulsion, ne tarde pas à s’enflammer, surtout si vous avez omis les procédures d’hygiène lors de vos manœuvres. En quelques heures parfois, la vache présente des efforts plus fréquents et plus violents, que le vétérinaire fera cesser au plus vite grâce à une rachi-anesthésie et à un traitement vigoureux. Et lorsque des efforts discrets apparaissent seulement deux à trois semaines après un vêlage aidé, que la vache lève légèrement la queue ou qu’elle interrompt sa miction, ne tardez pas à appeler le vétérinaire, qui tombera sans doute sur un abcès situé dans le bassin, un abcès qui pourrait bien s’ouvrir spontanément dans l’abdomen en provoquant la mort.
Une fois de plus, derrière un symptôme, se cachent des troubles variés et parfois graves... L’éleveur infirmier ne doit pas se tromper !

 " La vache à rétention placentaire pousse… Et si vous aviez oublié un jumeau ? "

Les plus lus

Éliane Riou. « Dans notre nouvelle TPA 2x16, nos mettons 1h15 pour traire 140 vaches à deux, hors lavage. Une traite rapide et fluide, sans effort physique, c’est 100 % de plaisir ! »
« Dans une salle de traite, ce sont les détails qui font toute la différence »
Au Gaec de Kermouster, dans le Finistère, les associés ont mûri leur projet pour limiter les efforts physiques à la traite grâce…
Olivier et Béatrice Piron. « Nous privilégions un système très simple avec peu de vaches, pour rester efficaces tout en veillant à l'aspect travail. »
« Avec nos 49 vaches laitières, prévention rime avec efficacité économique »
L’EARL Les chapelles, en Ille-et-Vilaine, se distingue avec un système intensif mêlant maïs toute l’année et herbe pâturée.…
Le choix de griffes plus légères et de tuyaux en silicone soulage les bras et les épaules.
« Rénover la salle de traite pour tenir jusqu’à la retraite ! »
Dans le Finistère, le Gaec du Bois Noir a agrandi et rééquipé sa salle de traite, en vue de réduire la durée et la pénibilité de…
Prix du lait : Sodiaal abandonne son prix B
À partir du 1er avril, le prix B disparaît chez Sodiaal. Un « prix unique » sera mis en place pour l’ensemble de la…
Alexis, 28 ans, et Cyril, 32 ans, avec leur père Didier Magnière, 61 ans. « Nous partageons une vraie passion pour la race Simmental et n’aimons pas trop faire du tracteur. »
« Nous avons remis à plat tout notre système de production laitier pour devenir autonomes »
En Côte-d’Or, le Gaec Magniere a repensé totalement son assolement et ses rotations. Il est devenu complètement autonome en…
Le Casdar Ergotraite inclut une analyse biomécanique des mouvements par « motion capture ».
Traite : des hauteurs de quais trop souvent inadéquates
La hauteur des planchers mammaires à la traite a un impact important sur la posture du trayeur et le risque de troubles musculo-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière