Aller au contenu principal

Dans le Massif central, 2 500 euros pour s'installer en bovins lait

Afin d'inverser la dynamique d'installation dans la région, l'interprofession Alpes-Massif central tente d'attirer de nouveaux installés en mettant en place la charte d’avenir bovin lait.

La valorisation du lait de montagne dans la zone du Massif central est encore à la peine face aux coûts de production intrinsèquement plus élevés qu'en plaine.
La valorisation du lait de montagne dans la zone du Massif central est encore à la peine face aux coûts de production intrinsèquement plus élevés qu'en plaine.
© B. Griffoul

Le Criel Alpes-Massif central a annoncé lors du Sommet de l’élevage la mise en place de la charte d’avenir bovin lait assortie d’un chèque de 2 500 euros accessibles à tous les jeunes installés en élevage laitier de la région. L’aide pourra être utilisée auprès des partenaires du fonds pour trois types d’actions : prise de congés, accompagnement aux ressources humaines et qualité du lait.

L’objectif est d’attirer des jeunes alors que la zone ne bénéficie pas du même engouement que d’autres zones de montagne comme la Franche-Comté. Si le Massif central jouit de nombreuses AOP reconnues pour certains de ces fromages, leur valorisation est « insuffisante », note Yannick Pechuzal, de l’Institut de l’élevage. « Le principal problème, c’est que 70 à 75 % du lait produit dans le Massif central est payé au même niveau que celui produit en plaine alors que les coûts de production sont supérieurs. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Le tournesol se montre moins souple qu’un maïs pour une récolte au stade optimal. Ici, le stade apparaît un peu dépassé. Seuls les deux premiers étages foliaires devraient être sénescents.
L’ensilage de tournesol en élevage laitier, un essai qui reste à transformer
La coopérative Agrial a testé l’ensilage de tournesol aux niveaux agronomique et zootechnique. Le premier bilan conclut à une…
Dans le Grand Ouest, 46 % des exploitations étaient en situation critique en 2021 !
Les trésoreries des exploitations laitières du Grand Ouest sont préoccupantes
L’Observatoire de l’endettement et des trésoreries montre une situation 2021 meilleure que 2020 en moyenne pour les éleveurs…
Le prix du lait en Europe monte encore en septembre
Le prix du lait en Europe monte encore en septembre
Malgré la baisse des cotations laitières, le prix du lait continue de progresser légèrement dans certaines laiteries. Les prix…
La protection des races menacées reste au programme des MAEC pour la PAC 2023-2027, comme la  froment du Léon.
Pac : Ne pas louper les MAEC !
Si vous avez peu d’efforts à fournir pour entrer dans une MAEC, il serait dommage de passer à côté. Les éleveurs bio auront…
Danone propose aux éleveurs des volumes de lait supplémentaires à produire, mais peine à augmenter suffisamment le prix.
En Normandie, Danone revalorise le prix du lait
Face à un prix calculé par la formule contractuelle trop bas par rapport à l’inflation des coûts en élevage, Danone a revalorisé…
Audrey Thonnat et Olympe. « Si une vache accepte que je la touche, quelle que soit la partie du corps, c’est que la confiance est établie. »
« Des vaches dociles, ça change la vie »
Installée en Haute-Loire, Audrey Thonnat a instauré une relation homme-animal qui lui facilite le travail au quotidien. C’est en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière