Aller au contenu principal

Covid-19 - Production laitière : l'enjeu est sur les problèmes d'exportation

Début avril, l'Institut de l'élevage faisait un point de l'évolution de la consommation de produits laitiers. L'export, qui valorise 37% des fabrications, subit une baisse d'activité d'environ 25%.

 © G. Omnès - Archives
© G. Omnès - Archives

Les mesures de confinement en France ont conduit à une baisse de 80 à 85% des ventes vers la restauration hors foyer (RHF) fin mars début avril. « Ce marché est très important pour certaines PME. Mais à l'échelle de la filière, il faut relativiser ; la RHF absorbe un peu plus de 5% des fabrications nationales de produits laitiers en temps normal, pointe l'Institut de l'élevage. Et il y a un report des consommations hors foyer sur la consommation des ménages, qui se fait à environ 70% des volumes, mais avec une valorisation en net retrait. On estime la perte de valeur à plus de 4 milliards d’euros.» Les industries de l’agroalimentaire achèteraient moins de produits laitiers : environ -25%.

Très peu de nouveaux contrats

«L’enjeu est sur l’export. Ce débouché concerne en effet 37% des fabrications nationales. Et certaines PME sont aussi très touchées par la forte baisse des commandes et des expéditions.» Les ventes à l'export chuteraient d’environ 25% selon l'Institut de l'élevage, à cause des difficultés de transport : manque de chauffeurs, contrôles sanitaires aux frontières. Mais aussi, comme en France, les consommateurs européens privilégient leurs produits nationaux.

Pour le grand export, les contrats passés ont été honorés dans la limite des possibilités de mouvement. Chaque semaine, la situation évolue, en fonction des évolutions règlementaires dans les pays touchés. Des commandes affluent, d’autres s’arrêtent, dans un mouvement de "stop and go" difficilement prévisible.

Risques sur les volumes et les prix

Mais il y a de mauvais signaux. «Il y a très peu de commandes pour les mois futurs. Les acheteurs attendent que les prix baissent encore», signale l'Institut de l'élevage. A moyen et long terme, la crise économique mondiale qui se profile aura des conséquences sur le pouvoir d'achat des pays importateurs. «Et donc sur les volumes de produits laitiers échangés et leurs prix», conclut l'Idele.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Un salarié a été embauché pour la traite du soir, cinq jours par semaine et un dimanche sur trois. © R. Marqué
Au Gaec Dyna'Milk en Ille-et-Vilaine : « Nous avons vendu le robot et réinvesti dans une salle de traite pour nos 125 vaches »
À l’occasion de son agrandissement, le Gaec Dyna’Milk a fait machine arrière sur la stratégie de traite. Les associés ont préféré…
Classement des groupes laitiers dans le monde, par chiffre d'affaires
Le top 20 des laiteries dans le monde en 2020
Les deux transformateurs laitiers leader en Chine poursuivent leur progression dans le classement Top 20 de la Rabobank pour…
L'effet sur la production de lait s’expliquerait, d’après des essais réalisés en station expérimentale, par l’augmentation de la matière sèche ingérée. © A. Conté
[Acides aminés] Boostez l’efficacité protéique de la ration des vaches laitières
La réduction du correcteur azoté de la ration est possible grâce à un meilleur équilibre en acides aminés. Elle permet un gain de…
"Le génotypage nous permet d'élever moins de génisses"
En ciblant le renouvellement sur les meilleures génisses et vaches, le Gaec Cadro atteint aujourd'hui 125 points d'ISU contre 101…
La forme des paddocks est modulable
Au lieu d’opter de façon cartésienne pour des paddocks rectangulaires, pourquoi ne pas adapter la forme des parcelles pour lever…
Le Gaec a choisi le tapis du constructeur Geoffroy (Nièvre) car il proposait une auge en acier galvanisée alors que, pour les concurrents, il fallait la construire. Elle est posée sur une dalle en béton. © CA 15
Dans le Cantal : un tapis d’alimentation pour gagner de la place dans la stabulation
Dans ce bâtiment rénové, le remplacement d’une table d’alimentation par un tapis d’affourragement a permis de doubler le nombre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière