Aller au contenu principal

Bien-être de veaux : quelles sont les recommandations de l’Efsa ?

L'Autorité européenne de sécurité des aliments a publié ses recommandations afin d'améliorer le bien-être des veaux. Y figurent : au moins un jour avec leur mère, 20 m2 par veau ou encore un d’aliments fibreux dès deux semaines.

veaux laitiers aire paillée
L’Efsa y préconise de garder les veaux avec leur mère pendant au moins une journée.
© L. PAGE / CNIEL

Alors que la réglementation européenne en matière de bien-être animal devrait être révisée d’ici la fin de l’année, l’Efsa (Autorité européenne de sécurité des aliments) a rendu le 29 mars une série de recommandations concernant les veaux.

L’Efsa y préconise de garder les veaux avec leur mère pendant au moins une journée. « Bien qu'un contact plus long soit recommandé en raison des avantages en termes de bien-être, tant pour le veau que pour la vache », peut-on également lire.

Loger les veaux en petits groupes pour améliorer leur bien-être

Selon l’avis, les veaux doivent être logés en petits groupes de deux à sept animaux de même âge au cours de leurs premières semaines de vie. Côté surface, l’Efsa estime que l’espace suffisant « pour se reposer et jouer » et exprimer pleinement leur comportement, est de 20m2 par veau.

Une alimentation fibreuse dès deux semaines

Parmi les recommandations, figure également des apports élevés en fibres pour couvrir les besoins en rumination et en fer. Pour les experts scientifiques, les veaux devraient recevoir des aliments fibreux à coupe longue, tels que le foin, à partir de l'âge de deux semaines. Puis, leur part devrait être progressivement augmentée.

Dans le cadre de la révision de la législation de l’UE sur le bien-être animal, la question du transport des petits veaux sera également soulevée.

Les plus lus

éleveurs  avec leur troupeau au pâturage
« Nous dégageons 74 000 € de revenu disponible à deux en bio avec 36 vaches laitières »
Au Gaec du Bourguet, dans l’Aveyron, Camille et Lénaïc Vabre ont fait le pari osé de s’installer à deux sur une petite structure…
Christophe Baudoin, 36 ans, et son frère Vincent, 40 ans, ne craignent pas d’essayer de nouvelles pratiques pour produire plus de lait et maîtriser les charges.
« Avec un seul robot, nous produisons 1 million de litres de lait »
Le Gaec des sapins, en Loire-Atlantique, produit 1 million de litres de lait avec 83 vaches et un seul robot tout en…
Jérôme Curt, éleveur à la ferme du trèfle.
Bâtiments pour bovins : « Notre stabulation se rapproche du plein air »

La Ferme du trèfle, dans l’Ain, a monté un bâtiment novateur axé sur le bien-être animal. Pad cooling, toiture en Bartic,…

Selon Cyril Bapelle, vétérinaire nutritionniste (à gauche), « il faut réfléchir la gestion des mycotoxines en particules ingérées par vache et par jour ».
Mycotoxines : « Nous avons perdu 4 litres de lait par vache »

Dans la Manche, Romain Boudet, installé en individuel, a vu ses résultats techniques chuter après l’ouverture du silo de maïs…

Sylvain Tola, éleveur dans la Loire, et ses vaches montbéliardes au pâturage en mars
Prairie : « Dans la Loire, mes 65 vaches pâturent tout l’été sur 22 hectares »

Le dactyle, la luzerne, le lotier et six autres espèces composent les prairies des vaches laitières de Sylvain Tola, dans la…

Robot de traite : quel gain de production laitière lors du passage de la salle de traite au robot ?

Le passage de la salle de traite au robot de traite s’accompagne d’un gain de production par vache laitière. À paramètres…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière