Aller au contenu principal

Aléas climatiques: la pérennité de l'assurance prairie est menacée

La compétition entre l’assurance et le dispositif Calamités agricoles menace la pérennité de l’assurance prairie. Des discussions sont en cours pour mieux articuler les deux dispositifs.

«Une articulation harmonieuse est nécessaire entre dispositifs publics et privés afin qu’ils ne s’excluent pas mutuellement mais qu’au contraire ils incitent à une meilleure couverture des risques» estime Bruno Lepoivre (Pacifica).
© V.Bargain

Selon Groupama, moins de 2% des prairies en France sont assurées, un peu plus dans la partie Est de la France. En 2019, année très sèche, la moitié des assurés ont été indemnisés pour des pertes pouvant atteindre 75%. Chez Pacifica, 60% des assurés ont reçu une indemnité en 2019. 6,8 M€ ont été versés à 1012 éleveurs, soit une indemnité moyenne de 6719 € pour une cotisation nette de 1126 €. Les assurés éligibles ont reçu l’indemnité avant le 6 décembre. «Techniquement, le système fonctionne et économiquement le contrat d’assurance remplit sa fonction, assure Bruno Lepoivre, directeur adjoint du Marché de l’agriculture et de la Prévention de Pacifica, filiale assurances dommages de Crédit Agricole Assurances. Mais trois dysfonctionnements qui se cumulent mettent en péril le développement voire la pérennité de l’assurance prairie.»

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Jean-Baptiste Decheppe. "Avant, on distribuait la ration le matin. Le problème, c'est que quand arrivait le soir, non seulement la ration était déconcentrée car les vaches avaient trié toute la journée, et en plus elles n’avaient pas forcément toujours suffisamment à manger durant la nuit. " © DR
« En distribuant la ration le soir, les bouses sont beaucoup plus homogènes »
Distribuer la ration le soir a eu un impact positif sur le troupeau. Jean-Baptiste Decheppe, éleveur dans le sud de la Meuse, en…
« Veaux laitiers, il est urgent d'agir ! » selon la Confédération Paysanne

« Après une période difficile au printemps dernier, le marché des veaux laitiers connaît un niveau de saturation…

Ludovic Ménoret préfère se concentrer sur la production de lait plutôt que sur les cultures. © V. Bargain
« Seul sur mon exploitation laitière, je délègue tous les travaux de culture »
Installé en 2016, Ludovic Ménoret a choisi de déléguer presque tous les travaux des champs. Un fonctionnement qui permet de…
Les quatre associés du Gaec des Sources. « L’empreinte carbone nous servira d’indicateur dans l’amélioration de nos pratiques. » © E. Bignon
"Notre exploitation laitière va vendre des crédits carbone"
Commercialiser leur réduction d’émission de gaz à effet de serre sur le marché volontaire des crédits carbone : c’est ce que le…
 © B. Griffoul
Dans la nurserie, des plafonds relevables pour les veaux
Au Gaec des congères, dans l’Aveyron, des treuils de voilier, peu coûteux, permettent de relever sans forcer des plafonds qui…
400 vaches mortes : les éleveurs laitiers victimes des éoliennes attendent un ultime rapport
En Loire-Atlantique, deux élevages accusent les éoliennes toutes proches d’entraîner de graves troubles sur leurs animaux. Une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière