Aller au contenu principal

Les prix à la consommation du pain et des farines en très légère baisse en décembre

Entre inflation globale qui a du mal à baisser et négociations commerciales, tour d’horizon de l’évolution des prix à la consommation de la catégorie pains et céréales en décembre 2023. 

Les prix à la consommation ont légèrement augmenter en décembre 2023 en France
© Insee

Les prix de la catégorie pains et céréales ont progressé de 7,5 % sur un an et ont baissé de 0,1 % sur un mois, selon l’indice des prix à la consommation pour le mois de décembre 2023 publié par l’Insee le 12 janvier.

Les prix des farines et autres céréales ont progressé de 7,1 % sur un an mais ont décliné de 0,2 % sur un mois alors que le pain lui-même a enregistré une hausse de 6,6 % sur douze mois. Ils sont restés stables sur le dernier mois. Les prix des autres produits de boulangeries ont augmenté de 8 % sur un an (-0,2 % sur un mois). Ceux des pizzas et quiches, d’une part, et des pâtes alimentaires et couscous, d’autre part, ont respectivement progressé de 7,8 % entre décembre 2022 et décembre 2023 (-0,3 % sur un mois) et de 8 % (-0,6 %). Alors que les prix sur un an ont bondi de 13,1 % pour les céréales pour le petit déjeuner sur un an, ils sont restés inchangés sur le mois de décembre. 

Les prix des huiles et graisses sont en progression de 4,1 % sur un an mais baissent pour le mois de décembre 2023 (-0,2 %). Le segment des autres huiles alimentaires (notamment hors huile d’olive), ont reculé de 13,8 % sur douze mois et de 1 % sur un mois. 

Côté spiritueux et liqueurs, les prix sont en hausse de 3,3 % sur un an et sont stables sur un mois alors que ceux des bières ont avancé de 9,3 % sur douze mois (-0,2 % sur un mois).

Si les prix des bières de basse fermentation ont progressé de 8,4 % en douze mois, on atteint 12,9 % pour les autres bières alcoolisées. Les hausses sont également conséquentes pour les bières à faible taux d’alcool ou sans alcool (+9,7 % sur douze mois) et les boissons à base de bière (+7,8 %), ces dernières progressant encore de 1 % sur le mois de décembre 2023.

Négociations commerciales

Globalement, toutes ces variations concernant les produits alimentaires à base de céréales sont à mettre en parallèle avec d’autres chiffres de l’inflation : inflation globale à +3,7 % sur un an et +0,1 % sur un mois et inflation sur les produits alimentaires à +7,4 % sur un an et +0,1 % sur un mois. On notera que ces produits augmentent, pour beaucoup d’entre eux, encore plus vite que l’inflation globale sur un an mais ont tendance à se rapprocher du rythme de l’inflation des produits alimentaires en général. 

Il conviendra de surveiller particulièrement les prix alimentaires à base de céréales et d’huiles dans les mois à venir car d’ores et déjà, selon Jacques Creyssel (président de la Fédération du commerce et de la distribution), il serait « normal qu’il y ait des baisses » sur les produits à base de céréales « où les matières premières ont baissé ». Il était interrogé sur ce sujet le mardi 9 janvier sur BFM Business dans le cadre de la nouvelle loi sur les négociations commerciales votée en novembre et qui s’achèveront au 31 janvier.

Les plus lus

Le bioéthanol pourrait représenter 1 % de la SAU française en 2035

Si la France compte 30 millions de voitures en 2035 dont 5 millions fonctionnant à l’E 85 à raison de 3,5 litres/100 km alors…

Prix des céréales - Nette progression des cours du blé et du maïs sur les marchés à terme

L’évolution des prix du blé, de l’orge et du maïs français entre le 3 et le 6 mai 2024, expliquée par La Dépêche Le petit…

Prix des céréales - Net rebond des cours du blé et du maïs sur les marchés à terme

L’évolution des prix du blé, de l’orge et du maïs français entre le 2 et le 3 mai 2024, expliquée par La Dépêche Le petit…

Météo en Russie : faut-il vraiment s’inquiéter des effets du gel sur le blé tendre ?

Les cours du blé tendre ont fortement progressé sur Euronext ces dernières semaines, compte tenu d’une météo jugée adverse en…

Prix des céréales - Repli des cours du blé et du maïs sur les marchés à terme en récolte 2023 mais hausse en récolte 2024

L’évolution des prix du blé, de l’orge et du maïs français entre le 1er et le 2 mai 2024, expliquée par La Dépêche Le petit…

Marché des engrais : tendance baissière en azote et phosphore

Malgré un contexte géopolitique incertain au Moyen-Orient engendrant la crainte de pressions sur les matières premières, le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne