Aller au contenu principal

Filière céréalière
Durabilité : Soufflet lance la démarche "Semons du sens"

En présentant sa démarche « Semons du sens », l’entreprise entend se caler sur les demandes sociétales et de consommation.

© Groupe Soufflet

Bio, durable, local, proximité, vert, respectueux de l’environnement, bons produits, qualité sanitaire, goût, citoyen, traçable, authenticité… les expressions et les qualificatifs ne manquent pas pour traduire les attentes de la société et des consommateurs en matière d’alimentation aujourd’hui. Les labels, démarches et chartes non plus.

Une démarche Produits et Infrastructure

Avec « Semons du sens », une démarche de progrès, le Groupe Soufflet, entreprise familiale agroalimentaire de taille internationale, donne du liant et de la visibilité aux actions conduites par la société. L’ensemble des productions (blé, orge, légumineuses, riz et vigne) seront désormais réparties en trois filières « Semons du sens » : transparence, responsable et excellence. Pour chacune, cinq critères sont pris en compte : origine, environnement, naturalité, répartition de la valeur et qualité. C’est le niveau d’exigence atteint au sein des critères qui permet de « classer » un produit dans l’une ou l’autre des filières. Par exemple, un blé 100 % avec traçabilité garantie du grain au fournil sera classé en filière transparence ou en filière responsable, en fonction des autres critères. Mais seuls les blés 100 % français dont la traçabilité est assurée par la blockchain seront classés en filière excellence. Idem pour les blés produits dans le cadre d’un contrat triennal et avec un prix fixe garanti au-delà des coûts de production, classés excellence. Les blés bénéficiant d’une prime amont filière seront classés transparence et ceux obtenant une prime rémunérant les bonnes pratiques de culture et de conservation des grains en filière responsable.

Concernant le segment de l’orge, l’objectif de Malteries Soufflet est de travailler avec 80 % d’orges issues de pratiques culturales durables d’ici 2030 et d’une traçabilité assurée via la blockchain dès 2022. D’autres critères sont également pris en compte : la réduction de l’empreinte carbone de 50 %, une baisse de 30 % d’utilisation de l’eau, une démarche pour tendre vers le zéro résidu de pesticides, le développement de malts de spécialité pour les marchés des bières spéciales et artisanales…

Pour le secteur des légumineuses, « Semons du sens » sera essentiellement tourné vers l’origine France pour la lentille verte, le pois chiche, le quinoa, le pois cassé et le haricot blanc et des productions de farines de légumineuses garanties sans gluten.

En produits biologiques, les engagements dans les trois filières tourneront autour de cinq axes : l'origine des blés 100 % français, un environnement sans traitement de synthèse conformément au cahier des charges AB, la naturalité grâce à des farines de tradition et farines de meules sans additif, la répartition de la valeur grâce à des contrats pluriannuels ou en prix ferme avant la récolte, et la qualité assurée par des variétés de blé sélectionnées.

Si cette nouvelle approche concerne les différentes productions de Groupe Soufflet, elle s'étend aussi aux infrastructures de production : silos dédiés, pour la collecte, à la conservation du grain sans traitement après récolte pour les filières responsable et excellence (comme le silo de Pézarches en Seine-et-Marne), nouveau moulin de Corbeil (Essonne) pour garantir la traçabilité et la qualité sanitaire des farines, moulin entièrement consacré aux farines bio à Lozanne (Rhône).

« Cette démarche est menée avec chaque acteur de la filière, en relation avec nos clients et les consommateurs. Elle sollicite les expertises des métiers de l’amont à l’aval : conseil agronomique, collecte et conservation du grain, production industrielle (1ère et 2nde transformation) », écrit Jean-Michel Soufflet, président du directoire du groupe, dans le dossier de présentation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Moisson 2022 : rendements de colza attendus dans la moyenne historique, selon Terres Inovia
La sécheresse printanière ainsi que la vague de chaleur devraient occasionner moins de dégâts sur les colzas qu’en céréales, la…
Moisson 2022 : « des rendements de céréales encore plus hétérogènes que d’habitude »
Le président de l’AGPB (Association générale des producteurs de blé) Eric Thirouin craint une forte variabilité des situations…
Canicule 2022 : Peu d’effet sur les rendements de blé tendre et d’orge d’hiver, attention aux orges de printemps
Jean-Charles Deswartes, ingénieur d'Arvalis-Institut du végétal, explique que les blés tendres et les orges d’hiver sont…
Stocks mondiaux de blé en hausse entre 2021/2022 et 2022/2023, selon Amis
L’indice des prix du blé de la FAO (organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) a augmenté entre avril…
« Ce n’est pas le blé produit qui est à surveiller mais sa mobilité »
Le cabinet d’analyse Agritel estime qu’une baisse des prix du blé tendre ne sera possible qu’en cas d’amélioration de la…
Céréales et oléoprotéagineux : la volatilité du marché conventionnel perturbe le bio

La fixation des prix pour la nouvelle récolte est d’autant plus compliquée que la marché du conventionnel fait le yoyo…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne