Aller au contenu principal
Font Size

GIPT : une situation difficile pour le secteur de la pomme de terre

Le Groupement interprofessionnel pour la valorisation de la pomme de terre a tenu son assemblée générale le 15 mars dernier à Paris.

L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE du Groupement interprofessionnel pour la valorisation de la pomme de terre (GIPT) qui s’est tenue le 15 mars à Paris a mis au grand jour les difficultés du secteur : concurrence internationale accrue, baisse de consommation, souhait des industriels de ne plus autant contribuer au financement de la recherche. Les tonnages de pommes de terre transformés en chips, frites, purées, déshydratés ont régressé de 100.000 t, soit -8,5 % pendant la campagne 2003/2004. Les professionnels comptent néanmoins faire valoir les atouts nutritionnels de la pomme de terre : elle est composée de glucides complexes et de vitamine C, et elle est pauvre en lipides.

Une année 2004 difficile

Le secteur de la pomme de terre valorisée par l’industrie alimentaire a de fait atteint sa maturité pour certains segments, et connaît un réel ralentissement de croissance pour d’autres.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Blé tendre : vers une récolte biologique 2020 qualitative à défaut de quantité
Comme pour les blés non-bio, les conditions météos de l’automne-hiver puis du printemps ont marqué les semis et les conditions de…
De la farine et du blé de France pour le Liban
Les meuniers français et certains producteurs de blé proposent d’aider le Liban.  
Une récolte française 2020 de blé tendre à 29-31 Mt ?
Le chiffre de 32-33 Mt de blé tendre récolté en France en 2020 n’est plus d’actualité. Les surfaces sont revues à la baisse, et…
Agreste abaisse son estimation de récolte française de blé tendre 2020 à 29,7 Mt
Le ministère de l'agriculture français a également revu en repli ses prévisions en orges et en colza.
Jean-François Lépy (Soufflet Négoce) : Peu de disponibilité en blé tendre et en orge pour l'export d'ici la fin de l'année
Les prix de l'orge et potentiellement du blé tendre pourraient trouver du soutien auprès de la demande chinoise, d'après Jean-…
Ca bouge dans les boissons à base d’avoine
Surfant sur les aspects nutrition, santé et allergène, l’avoine a le vent en poupe en alimentation humaine, en particulier aux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne