Aller au contenu principal

Bourse décentralisée à Chartres
Début de campagne de commercialisation mitigé

Le potentiel de commercialisation est intéressant. Mais attention à ne pas « louper des affaires » et à optimiser la campagne 2019/2020 sur toute sa durée.

© Office du tourisme Chartres Métropole / P. Cointepoix

L’origine France a tous les atouts pour réussir cette campagne (bonne qualité, bon rendement…), estime Sénalia, spécialiste chartrain de l’export. Mais attention, « le marché est de plus en plus étroit à l’international, très captif de l’Afrique du Nord. Le début de campagne a été bon en blé, avec l’Algérie et le Maroc aux achats, et des orges de brasserie sont sorties très vite en première main, pas considérées comme des deuxièmes pailles » précise Gilles Kindelberger, directeur général.

Transport ferroviaire versus camion

« Ce début de commercialisation pour cette campagne est compliqué, sporadique. Une belle affaire un jour, puis plus rien pendant deux à trois jours. L’ensemble des acteurs ont une visibilité réduite sur les marchés, avec des prix payés aux agriculteurs plutôt faibles », résume de son côté Caroline Chanal, directrice générale de Claude Chanal SA (courtier installé à Dreux depuis les années soixante et possédant un volant d’affaires diversifiées au-dessus d’une ligne Toulouse/Lille en céréales, oléagineux et protéagineux). Reste, aux yeux de la dirigeante, que le travail sur le terrain doit se poursuivre pour améliorer les services et les prestations autour de la logistique, en général, et du ferroviaire, en particulier.

Ne pas prendre de retard pour la commercialisation

Jean-Sébastien Loyer, directeur général de Groupe Scael (200 M€ de chiffre d’affaires et 750 000 tonnes de céréales collectées pour le pôle agricole ; 4 Mt commercialisées et 800 M€ de chiffre d’affaires pour l’activité de négoce/export), pointe aussi la logistique comme enjeu majeur des années à venir avec la nécessité de réagir toujours plus vite. « Nous devons pouvoir trouver du transport ferroviaire facilement, compétitif face au camion. » Sur le début de campagne de commercialisation, il estime que les agriculteurs se sont encore peu engagés avec une demande « moyennement là, mais les cours actuels donnent de la compétitivité à l’export. Il faut rester très vigilant pour la suite de la campagne car on a déjà pris un peu de retard et il ne faudra pas manquer les opportunités d’affaires qui se présenteront », notamment si le chiffre de 12 Mt à réaliser sur pays tiers à l’export se confirme.

Chartres accueille la 20e bourse décentralisée
C’était il y a vingt-deux ans, c’était la première bourse décentralisée organisée par Agro Paris Bourse… et c’était à Chartres ! Elle avait accueilli plus de 300 personnes. Donc, cette année, en 2019 et juste après la fin de la moisson, la 20e édition de la bourse décentralisée réinvestit la préfecture d’Eure-et-Loir, au beau milieu de l’histoire des machines agricoles exposées au musée et conservatoire rural et agricole du Compa. Axéréal, Claude Chanal SA, la Fédération des négociants agricoles, Forwardis, Natup, Scael et Sénalia se sont mobilisés pour apporter un soutien particulier à cette journée. Caceis, le Conseil national des courtiers de marchandises assermentés, Control Union, Dubrulle, Estalis, Euronext, Logaviv, Sitagri, Sojam et Transports Blanchet présenteront leurs activités sur différents stands.

Les plus lus

Cinq mesures pour atténuer l’impact des JO sur le transport des céréales sur la Seine

Après plusieurs semaines de concertation, l’ensemble des parties prenantes ont établi un certain nombre de règles pour éviter…

Transport de céréales pendant les JO 2024 : combien de temps sera arrêtée la navigation sur la Seine ?

En plus d’une huitaine de jours avant la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques Paris 2024, la circulation des péniches de…

Céréales – Des stocks hexagonaux 2023-2024 toujours plus abondants, selon FranceAgriMer

La consommation de la meunerie de blé tendre a été revue à la baisse entre janvier et février 2024. En maïs,…

Céréales au Maroc - La sécheresse inquiète déjà

Le Maroc constitue un important acheteur de céréales françaises.

Agro Paris Bourse lance la 64e édition de la Bourse de commerce européenne

Les organisateurs attendent plus de 3 500 personnes au Grand Palais de Paris en décembre 2024.

Congrès des grains Nancy-Dijon 2024 : une nouvelle formule appréciée des nombreux participants

La bourse aux grains de Nancy a changé de mois et de formule pour rendre ce rendez-vous professionnel des opérateurs de la…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne