Aller au contenu principal

Ballots de foin soufflés, vignes grêlées, maïs couchés... des agriculteurs touchés par les orages de ce week-end

Les orages du 19 et 20 juin ont provoqué une nouvelle vague de dégâts impressionnants sur les bâtiments et les cultures de plusieurs régions. Lin, maïs, foin, vigne… de nombreuses productions sont touchées. Ces phénomènes météorologiques extrêmes sont en recrudescence et pour la FNSEA, il est nécessaire de revoir le système de calamités agricoles.

© Capture Twitter Le HuffPost

Pas de répit pour les agriculteurs. Ce dimanche, 28 départements étaient placés en vigilance orange pour les risques d'orage. L'épisode a commencé samedi soir. Ce week-end, la météo a encore fait parler d’elle avec de violentes intempéries dans certaines régions qui ont occasionné de nouveaux dégâts aux cultures.

 

Plusieurs régions et plusieurs cultures touchées

En Isère, de violents orages de grêle se sont abattus ce dimanche 20 juin.

Dans le Doubs, le vent s'est transformé localement en tornade. A Verrières-de-Joux, un agriculteur a vu le toit de sa ferme emporté. Heureusement, il est encore là pour témoigner mais il avoue avoir eu la peur de sa vie.

Dans la Marne, entre Reims et Courthiézy, et dans le Sud de l'Aisne, les orages se sont là aussi accompagnés d'énormes rafales de vent. Sur Twitter, Adrien Perrier raconte comment une mini-tornade a soufflé sa récolte de foin. 350 ballots se sont envolés dans une plantation d'arbres en bordure de parcelle. Les feuillus n'ont pas résisté au choc.

Culturales : de la casse au moment du démontage

Les Culturales ont été également victimes de ces rafales de vent. La manifestation en plein air s'est déroulée dans la Marne les 15, 16 et 17 juin, sur la plateforme Terralab à Betheny. Deux jours après la fin du salon, le site a subi « les foudres d'un orage exceptionnel, détruisant les infrastructures encore en place, heureusement sans faire de victime parmi les équipes sur place en plein démontage » indique André Borderon sur Linkedin. Pour le directeur communication marketing d’Arvalis, c’est aussi « l'occasion de rappeler que la recrudescence de phénomènes météorologiques extrêmes est aussi une des conséquences du changement climatique ».

Foin, lin, maïs, vigne...

En Indre-et-Loire, la grêle a touché la vigne.  Le cas de Gemillé, notamment, a été signalé sur Twitter et relayé par Serge Zaka qui indique que de nombreux  vignobles sont « ravagés ».

Lire aussi : Colère céleste à Huismes

Jérôme Despey, secrétaire général de la FNSEA et viticulteur dans l'Hérault, a témoigné son soutien à « l’ensemble des viticulteurs et agriculteurs fortement impactés (…) ».

 Les orages ont atteint l’Auvergne également mais sans gros dégâts. Dans le Cantal, Cédric @agric15, signale du foin couché. « Pas très grave », dit-il. Faucher correctement sera un peu plus difficile, mais il pense surtout à ceux qui ont « tout perdu à certains endroits ».

Phil @Lamarcade, agriculteur dans les Landes, relaie aussi une image de maïs couchés. Les dégâts sont très localisés. Le vent est passé à 3 km de son exploitation et ses parcelle ne sont pas touchés. Mais il compatit.

Christiane Lambert demande une révision du système de calamités

Christiane Lambert parle de « dramatiques orages de grêle dans de très nombreuses régions », qui vont entraîner des « pertes de récolte énormes ». Dès le 19 juin, elle a envoyé un message de soutien aux agriculteurs. L'occasion aussi pour elle d'appeler une nouvelle fois assureurs et Etat à se mobiliser pour « soutenir et revoir le système de calamités qui ne tient plus face à la violence et récurrence des sinistres ».

Lire aussi « La météo de Serge Zaka] : Quelle différence entre température mesurée et température perçue »

Lire aussi « Les Culturales ravagées par un terrible orage »

Les plus lus

Jean-Marie Séronie, agroéconomiste indépendant et membre de l’Académie de l’agriculture.
Cash Investigation : « une émission truffée d’erreurs qui n’explique pas à quoi sert la Pac »
Avant la diffusion de Cash Investigation sur la Pac, présentée par Elise Lucet, l’agroéconomiste indépendant Jean-Marie Séronie…
alimentation animale
Plan de résilience agricole : l’aide aux éleveurs pour l'alimentation animale, mode d’emploi
Le guichet pour l’aide aux éleveurs confrontés à une hausse des coûts de l’alimentation animale suite à la guerre en Ukraine est…
Serge Zaka agroclimatoloque météo
Canicule 2022 : pourquoi le scénario de l'été 1976 se rapproche, selon Serge Zaka
La France connait cette semaine un exceptionnel épisode de canicule précoce après un début de printemps très chaud et sec. Un…
« Les agriculteurs nous délèguent ce qu’ils maîtrisent le moins »
Dominique Pellen gère l’ETA familiale à Plouvorn dans le Finistère nord en binôme avec son frère Sébastien. L’entreprise…
solagro
Pesticides : une carte de France des IFT publiée par Solagro
Quels pesticides ont été utilisés sur les surfaces agricoles dans votre commune ? Solagro et Ecotone proposent de le découvrir…
aide
Chèque alimentaire : un virement pour les plus précaires avant la rentrée
Elisabeth Borne, la Première ministre, a confirmé le versement d’une aide à la rentrée pour les personnes les plus modestes,…
Publicité