Aller au contenu principal

Vols à la ferme : « Après plusieurs vols, nous avons installé de l’éclairage et des caméras »

Jérôme Commaret, agriculteur à Domsure dans l’Ain, a subi plusieurs vols de gasoil. Il a déplacé sa cuve, installé des éclairages automatiques et des caméras, et veille désormais à respecter certaines mesures de précaution pour son matériel.

Après plusieurs vols sur sa ferme, Jérôme Commaret a installé une barrière pour barrer l'accès aux véhicules de l'entrée la plus isolée.
Après plusieurs vols sur sa ferme, Jérôme Commaret a installé une barrière pour barrer l'accès aux véhicules de l'entrée la plus isolée.
© J. Commaret

« Il y a une dizaine d’années, nous avons subi le même hiver deux vols de carburant et une troisième tentative, avec des prélèvements dans la cuve. Plus récemment, on nous a dérobé deux tronçonneuses et deux débroussailleuses dans un bâtiment. Depuis, nous sommes plus vigilants sur la sécurité. Nous avons déplacé la cuve dans une zone centrale de l’exploitation, dont les deux accès sont filmés. Nous avons aussi installé un coupe-circuit.

Au niveau de l’entrée la plus isolée, nous avons mis en place une barrière afin d’empêcher les véhicules de rentrer la nuit. Nous avons également investi dans de l’éclairage avec détecteurs de mouvement sur trois bâtiments pour environ 1 500 euros, câbles compris, et plusieurs caméras dont certaines ont été commandées grâce à un achat groupé de la FDSEA. Il s’agit de caméras intelligentes connectées à mon téléphone qui reconnaissent les personnes, les animaux ou les véhicules. La difficulté, c’est que certaines nuits de vêlage, des collègues se rendent sur la ferme, ce qui déclenche l’alarme.

Le problème des systèmes de prévention, c’est leur coût, qu’il s’agisse des sondes à placer dans les cuves de gasoil ou des caméras. Pour ces dernières, il a également fallu investir dans deux répétiteurs pour le wifi.

Nous faisons aussi plus attention aux mesures de prévention. Nous enlevons les GPS dès que l’on n’en a pas un usage quotidien, mais ce n’est pas simple quand on travaille à cinq. On ferme les portes des engins, quad et tracteurs, en retirant les clés. De même, lorsque l’on ne ramène pas un tracteur à la ferme, on veille à le laisser bien en vue à proximité d’habitation de gens que l’on connaît, et qui sont prévenus. »

160 ha de cultures (maïs, blé et orge) et atelier de vaches laitières
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Guillaume Lyon, agriculteur à Henrichemont (Cher)"J’ai systématisé le traitement au Kerb flo. Son coût est nettement supérieur aux antigraminées foliaires, mais il est efficace sur les repousses de céréales et sur les ray-grass résistants."
Colza : « Nous gérons facilement les repousses de céréales, contrairement aux ray-grass »
Agriculteur à Henrichemont dans le Cher, Guillaume Lyon raisonne ses programmes de désherbage pour contrôler en même temps…
Installer un interrupteur distant et protéger l'accès à la pompe de la cuve est un moyen efficace pour dissuader les vols.
Vols en agriculture : limiter les risques de vols de GNR
Très convoité compte tenu de son prix, le GNR est très exposé. Quelques mesures limitent toutefois les risques, à la cuve ou dans…
En cas de forte infestation de repousses de céréales, il est conseillé d'intervenir tôt, quand elles ont 2 à 3 feuilles, avec un antigraminée foliaire.
Repousses de céréales dans le colza : comment préserver le rendement ?
Moins de labour et plus de semis précoces pour le colza favorisent la levée de repousses de céréales. Leur pouvoir concurrentiel…
En cas de vol, appelez le 17 et tenter de récupérer le maximum d'information sur les intrus sans vous mettre en danger.
Les bons réflexes en cas de vol sur son exploitation agricole
Ne pas intervenir soi-même, préserver les indices et porter plainte, même pour un vol qui ne donnera pas lieu à indemnisation :…
Investir dans un local phyto aux normes limite les risques d'accident, contribuant à vous protéger vous et vos salariés.
Produits phyto : bien assurer la protection de vos salariés agricoles
Mettre en œuvre toutes les mesures de prévention lorsque l’on utilise des produits phytosanitaires est impératif, et encore plus…
La petite altise de l'espèce Phyllotreta nemorum montre des bandes jaunes
[Ravageur] Les petites altises ou altises des crucifères, précurseurs des grosses altises sur colza
À côté des grosses altises dites aussi altises d’hiver, les petites altises peuvent occasionner des dégâts sur colza, notamment…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures