Aller au contenu principal
Font Size

Vols et dégradations : le travail des gendarmes fait des vagues

Le dispositif Demeter, créé pour lutter contre les violences visant le monde agricole, suscite l’émoi des opposants au modèle conventionnel.

En 2019, la gendarmerie a relevé 1776 dégradations sur les exploitations agricoles. © Julie Pertriaux
En 2019, la gendarmerie a relevé 1776 dégradations sur les exploitations agricoles.
© Julie Pertriaux

Les agriculteurs subissent de plus en plus d’actes de malveillance, de violence et de vols. « En 2019, ce sont 7 500 faits de vols et plus de 1 600 cambriolages qui ont touché spécifiquement le monde agricole, quelques fois à travers des filières organisées », a rappelé Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, le 25 février dernier. Pour y faire face, son ministère a lancé en octobre le dispositif Demeter. « Il s’agit de lutter contre les atteintes graves et/ou en série visant les biens et les personnes », précise Jean-Baptiste Bellot, de la Gendarmerie nationale. S’appuyant sur les effectifs et moyens déjà existants, Demeter est décliné dans tous les départements et se traduit par un suivi de tous les actes de malveillance, et notamment « des actions de nature idéologique, qu’il s’agisse de simples actions symboliques de dénigrement du milieu agricole ou d’actions dures ayant des répercussions matérielles ou physiques ».

Ce volet suscite l’émotion d’associations de protection de l’environnement, qui voient là le soutien à un modèle agricole qu’elles dénoncent et une tentative d’intimidation. L’association « Alerte pesticides Haute Gironde » évoque même une police « au service d’un syndicat ». La gendarmerie a en effet signé une convention avec la FNSEA et les JA pour faciliter les échanges, et prioriser les interventions. « Nous travaillons avec tous les agriculteurs, précisent les autorités. Tous ces professionnels peuvent bénéficier de l’ensemble des services de prévention proposés par la gendarmerie ». À commencer par le diagnostic de sûreté. Gratuit pour les agriculteurs, il permet d’identifier les failles de sécurité sur une exploitation agricole. Demandez le correspondant sûreté auprès de la brigade d’intervention la plus proche !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Récolte dans le nord de l'Eure-et-Loir. Le rendement national moyen de blé tendre est estimé à 6,83 t/ha par le cabinet Agritel, en baisse de près de 8 % par rapport à la moyenne olympique. © G. Omnès
Moisson 2020 : une récolte de blé française sous les 30 millions de tonnes
Les spécialistes du marché des céréales continuent de réviser leurs chiffres de récolte de blé tendre à la baisse. La production…
L'attaque de jaunisse constatée sur toute la zone de production française de production de betteraves pourrait conduire au plus bas rendement depuis quinze ans, selon la CGB, qui demande des mesures urgentes pour éviter l'effondrement des surfaces. © CGB
Alerte rouge à la jaunisse : les betteraviers demandent un plan d’urgence
La CGB craint une forte baisse des surfaces de betteraves en 2021 si aucune solution n’est apportée face à la jaunisse, avec un…
La collecte chute de 20 % en blé tendre et en orge d'hiver par rapport à la moyenne décennale à la coopérative Ile-de-France Sud. © Gutner archives
Moisson 2020 : le grand écart du rendement en Ile-de-France comme ailleurs
La récolte des orges d’hiver, colza et blé tendre a rendu son verdict en Ile-de-France : des résultats très hétérogènes avec…
La surface retenue dans la dernière publication officielle des services du ministère de l'Agriculture laisse présager une production française de blé tendre inférieure à 32 millions de tonnes, en baisse de 8 Mt sur un an.  © J.-C. Gutner
Moisson : les surfaces officielles de blé tendre plombent (un peu plus) la prévision de récolte française
Sur la base des estimations de surfaces officielles publiées début juillet, la récolte de blé tendre français pourrait s’établir…
Pour la CGB, la propagation du virus de la jaunisse ampute la production française de sucre de 600 000 à 800 000 tonnes. © CGB
Crise de la betterave: les élus régionaux montent au créneau
L’impact de l’épidémie de jaunisse sur betterave s’amplifie devant l’absence de solution technique autorisée. Les Régions…
Nouveau silo de Biocer dans l'Eure. Avec une collecte qui double tous les cinq ans, les organismes économiques doivent adapter leur infrastructure de stockage et de tri. © Biocer
Agriculture biologique : les céréales bio face au défi de la massification
La dynamique de croissance forte et régulière enclenchée depuis trois ans pour les céréales bio confronte la filière à de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures