Aller au contenu principal
Font Size

Vers 15 % de biocontrôle dans les traitements phytosanitaires en 2018

La filière affiche des objectifs élevés en matière de développement des produits de biocontrôle.
« Nous voulons atteindre 15 % de parts de marché des solutions de protection des plantes d’ici 2018, affirme Jean-Pierre Princen, président de l’association française des producteurs
de produits de biocontrôle (IBMA France). Pour ce faire, nous axons notre stratégie sur trois chantiers : la réglementation, la formation et le partage. » Actuellement, les solutions de biocontrôle constituent moins de 5 % des traitements phyto, et sur certains secteurs comme les grandes cultures, elles sont quasiment inexistantes.

L' utilisation de ces produits nécessite une formation


La réglementation est un point clé pour faire progresser ce type de solution. « Il faut
en accélérer la mise sur le marché en les traitant de façon prioritaire. Cela passe par une facilitation des processus de traitement des dossiers comme on nous a promis au plus haut niveau, poursuit-il. Mais il reste à traduire les paroles en acte. Par ailleurs, l’ensemble des acteurs du monde agricole se doit d’être formé aux usages des produits de biocontrôle, qui sont bien différents de ceux des produits chimiques. Enfin, il faut faire connaître ces solutions au plus grand nombre, au travers des réseaux sociaux par exemple. » De façon concrète, l’IBMA propose que soit créé un guichet spécial ‘biocontrôle’ au sein de l’Anses pour bien identifier ces solutions du reste des produits et pour qu’ils soient évalués en priorité.
Autre proposition : l’instauration d’une fiscalité verte sans taxe supplémentaire avec
une incitation à l’achat de produits de biocontrôle fondé sur la redevance pollution diffuse.
Pour le développement de ces solutions, le grand enjeu se situe sur
les grandes cultures mais aussi sur les jardins et espaces verts où les produits chimiques devraient être interdits à terme.

Ibma France

 

L'Association des producteurs de produits de biocontrôle en France
représente :

38 adhérents
1500 emplois directs et 4000 indirects en France
150 millions d’euros de chiffre d'affaire en France et 1,3 milliard d’euros dans le monde

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Récolte dans le nord de l'Eure-et-Loir. Le rendement national moyen de blé tendre est estimé à 6,83 t/ha par le cabinet Agritel, en baisse de près de 8 % par rapport à la moyenne olympique. © G. Omnès
Moisson 2020 : une récolte de blé française sous les 30 millions de tonnes
Les spécialistes du marché des céréales continuent de réviser leurs chiffres de récolte de blé tendre à la baisse. La production…
La collecte chute de 20 % en blé tendre et en orge d'hiver par rapport à la moyenne décennale à la coopérative Ile-de-France Sud. © Gutner archives
Moisson 2020 : le grand écart du rendement en Ile-de-France comme ailleurs
La récolte des orges d’hiver, colza et blé tendre a rendu son verdict en Ile-de-France : des résultats très hétérogènes avec…
Pour la CGB, la propagation du virus de la jaunisse ampute la production française de sucre de 600 000 à 800 000 tonnes. © CGB
Crise de la betterave: les élus régionaux montent au créneau
L’impact de l’épidémie de jaunisse sur betterave s’amplifie devant l’absence de solution technique autorisée. Les Régions…
Nouveau silo de Biocer dans l'Eure. Avec une collecte qui double tous les cinq ans, les organismes économiques doivent adapter leur infrastructure de stockage et de tri. © Biocer
Agriculture biologique : les céréales bio face au défi de la massification
La dynamique de croissance forte et régulière enclenchée depuis trois ans pour les céréales bio confronte la filière à de…
Aymeric et Margot Ferté, Gilles Lancelin, Romaric Paucellier : trois expériences du bio en grandes cultures. © DR/C. Baudart
Bio en grandes cultures : la nouvelle génération de convertis bouge les lignes
Une exploitation de grandes cultures qui passe en bio ? C’est désormais banal. Partout, des conversions s’engagent, souvent par…
Jaunisse sur betterave
Crise/betteraves : le gouvernement ouvre la porte à l'usage dérogatoire des néonicotinoïdes
Le ministère de l'Agriculture annonce qu'il fera une proposition législative pour permettre d'utiliser des traitements de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures