Aller au contenu principal

Semences
Velléités d’ouverture au sein du Gnis

L’interprofession des semences devrait s’élargir à de nouvelles organisations professionnelles et communique vers la société civile. C’est une des conséquences des Etats généraux de l’alimentation.

La filière semences a dégagé un chiffre d'affaires de plus de 3 milliards d'euros en France.
© N. Ouvrard

Après sa remise au ministère de l’agriculture et le débat public à l’occasion des Etats généraux de l’alimentation, le « Plan de filière semences et plants » se traduit par la création d’un comité des enjeux sociétaux au sein du Gnis, Groupement national interprofessionnel des semences et plants. « Ce comité a pour but d’éclairer le débat sur l’utilisation des semences et sur ce qui est fait dans nos entreprises semencières, pour répondre aux attentes de la société civile et des associations de consommateurs, a expliqué François Desprez, président du Gnis, en conférence de presse à Paris le 10 janvier. Le président de ce comité est connu mais nous n’en dévoilerons le nom qu’une fois ce comité concrètement constitué. Il comportera douze personnes et devrait être opérationnel d’ici quelques mois. »

François Desprez a fait connaître une évolution en 2019 sur la gouvernance du Gnis. « Notre conseil d’administration va étudier les demandes émanant de nouvelles organisations professionnelles de la semence à intégrer notre interprofession », a-t-il précisé. Le secteur des semences de fermes est concerné. Le Staff, syndicat des trieurs à façon de France, aurait exprimé publiquement son désir d’intégrer le Gnis, de même que l’organisation « France grandes cultures » (ex OPG) de la Coordination rurale. L’ouverture du Gnis pourrait aller aussi jusqu’au monde de la grande distribution et celui du jardinage.

En dépit d’un débat âpre sur la remise en cause d’une partie de la recherche semencière avec les NBT (1), la filière semences se porte toujours bien en France, en témoigne sa balance commerciale de 947 millions d’euros lors du dernier exercice et d’un chiffre d’affaires de plus de 3 milliards d’euros.

(1) New breeding techniques

Les plus lus

© Groupe Safer
Les terres agricoles, toujours objet de convoitise
Agriculteurs, promoteurs, investisseurs… La terre agricole reste convoitée. Malgré l’arrivée sur le marché de parcelles liée aux…
Dans de nombreuses régions, les niveaux élevés d’évapotranspirations affectent déjà les potentiels. © Jérôme Chabanne
Sécheresse  agricole : le mal est-il déjà fait pour les cultures ?
Le déficit de pluviométrie est d’ores et déjà critique pour les cultures en place dans le sud de la France et dans les terres…
Les engrais minéraux représentent 40% des émissions de gaz à effet de serre d’origine agricole.  © C. Baudart
Loi Climat : une nouvelle taxation des engrais pour 2024 ?
Parmi les mesures phare du projet de loi « Climat et résilience » : la taxation des engrais azotés. Cette dernière est envisagée…
Sur céréales, l'intensité des dégâts est lié à l’espèce, au stade et à l’exposition. © C. Baudart
Gel : des pertes autour de 10 % en colza et betterave
Les dégâts liés à l’épisode de gel qui a frappé les campagnes françaises à partir du 12 avril commencent à être chiffrés en…
S’agrandir ou consolider une structure d’exploitation est un objectif prioritaire pour nombre d’agriculteurs © C. Baudart
Foncier agricole : se poser les bonnes questions avant d’acheter
Pouvoir acheter du foncier est une chance. Mais c’est aussi un projet qui peut peser sur votre trésorerie au quotidien. Comment…
Des exploitants à titre individuel anticipent parfois leur fin de carrière en créant une SCEA dans laquelle est intégré dès le départ le repreneur. © C. Baudart
Foncier agricole : les raisons du succès des cessions de parts sociales
Les cessions partielles de parts sociales de société sont aujourd’hui un moyen simple et sûr de céder son entreprise agricole. Le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures